• « Sphinx » de Christian JACQ

    Sphinx

    Titre : « Sphinx »
    Auteur : Christian JACQ
    Genre : Thriller
    Éditions : XO éditions
    Année : octobre 2016
    Nombre de pages : 387

    Quatrième de couverture :

    Ils sont neuf. Neuf représentants d'une confrérie mystérieuse dénommée Sphinx. Neuf détenteurs des secrets de la vie, disséminés à travers le monde. Neuf condamnés à mort par les nouveaux maîtres de la technologie, adeptes de l'argent-roi, dont l'objectif fait froid dans le dos : la prise de contrôle définitive du cerveau humain par les machines. Depuis New York ces derniers ont engagé une traque implacable pour éliminer, un à un, les membres de Sphinx. C'est compter sans la détermination d'un journaliste écossais, Bruce Reuchlin, redoutable enquêteur, prêt à prendre tous les risques pour déjouer leur plan diabolique. Pour Bruce, désormais, chaque pas est un danger de mort. Plus il avance dans son enquête, plus la question l'effraie : qui gouverne vraiment notre monde ?

    Mes impressions :

    Merci à Mélanie Rousset des Éditions XO pour l'envoi gracieux de ce livre. C'est toujours très agréable.

    Dans son dernier roman, Christian Jacq grand spécialiste des civilisations anciennes et égyptologue reconnu, dénonce et accuse la technologie, d'éloigner l'humanité du contrôle de son destin.
    Pour développer cette idée il choisit la culture égyptienne, comme référence puisque dans celle-ci « la spiritualité, gouvernance, société, économie étaient liées avec une exigence d'harmonie ».

    L'idée première de ce thriller est la suivante : « qui dirige vraiment notre monde ? ».

    Les machines intelligentes, ou l'homme ? - L'homme et la machine ne font-ils pas un ?
    Qu'allons-nous devenir alors qu'à ce jour les technologies se développent et créent un monde plutôt inhumain ? Les machines prennent-elles le pouvoir ?.
    Sphinx est le roman des derniers résistants, face à ce monde formaté.

    L'intrigue est assez intéressante, et pour la mener à bien, l'auteur choisit comme personnage principal Bruce, un journaliste d'investigation, ex-rugbyman de 40 ans, avec un fort caractère et une détermination sans égale.
    Mark son ami est le propriétaire du journal dans lequel Bruce écrit.

    Le roman commence avec le personnage de Khaled, célébrité locale et internationale, né à Palmyre, site considéré comme stratégique; il en est le gardien. Sa mission est de restaurer la ville.
    Il a été arrêté par un commando de l'état Islamique, Daesh armée Islamique qui a instauré un certificat qui comprendrait la Syrie, l'Irak puis bientôt le Proche-Orient.
    Khaled refuse que Daesh détruise sa ville alors que les islamistes, refusent toute expression culturelle antérieure au Coran. Il sera assassiné.

    Bruce quant à lui vit à Londres, il explore la ville moderne, et ses cercles fermés de décideurs.
    Il s'attarde sur le club nommé « Sphinx ».
    Le rôle et le souhait de cette confrérie, sont de préserver l'humanité alors que l'Islam progresse, et que l’informatique triomphe. Cette confrérie de neuf membres existe depuis l'Ancien Empire égyptien et cherche à protéger notre monde des ténèbres qui nous menacent en permanence.

    Les neufs ont inscrit leur savoir dans les neuf poutres de granit présentes, dans la chambre du roi de la grande pyramide.
    Les membres du Sphinx sont aux quatre coins du monde et sont tour à tour éliminés...

    Tout au long du roman le décor change... De Palmyre cité antique de Syrie, le lecteur voyage grâce aux personnages et aux événements. L'auteur partira d’Égypte, passera par l’Angleterre, l'Italie, l'Inde, la Chine jusqu'en Amérique chercher des réponses aux questions qu'il se pose à propos de cette fameuse confrérie des neufs.

    Le père de Mark Saint John richissime homme d'affaires était un élément majeur du Sphinx. Saint John n'était pas neutre dans la lutte contre le terrorisme islamique. Avant d'être assassiné, il va laisser un message à son fils l'héritier de cet empire et ce dernier n'aura alors qu'un seul but le venger, avant de prendre la relève et de continuer ses activités.
    Qui est Sphinx ? Une confrérie de neuf alchimistes née à l'époque de la Grande Pyramide, toujours en activité et prétendant détenir le secret de la matière et de l’origine de la vie.
    Ils se battent contre l'intelligence artificielle, qui serait de connecter le cerveau humain à un ordinateur qui lui dicterait son comportement et lui transmettrait les bonnes informations.
    Le but de Mark et de Bruce sera alors de sauver le maître de la confrérie, afin qu'il puisse remplacer les adeptes disparus et perpétuer la tradition.
    Certains pensent que ce supérieur pourrait être Mark si son père a eu le temps de lui transmettre ses connaissances.
    Mais qu'en est-il vraiment ?

    Bruce et Mark sont entourés par d'autres personnages tout aussi importants,
    Primula l'épouse de Bruce est une femme meurtrie mais avec beaucoup de charisme. Les Khmers rouges ont massacré sa famille.
    Apsara est la fille d'un des neufs...
    Mark, Bruce, Primura, et Apsara amie de Primura et fille de l'un des neuf vont lier leur force et leur connaissances pour trouver qui perpétue et commandite les assassinats des neufs...

    D'un côté il y a cette confrérie qui tente de sauver le monde des griffes des nouvelles technologies qui ne peuvent qu'apporter guerre et autre pouvoir malveillant.
    De l'autre côté, l'informatique crée une arme terrifiante pour ceux qui veulent mener le monde et détruire la confrérie des neufs. Mark et Bruce font le lien.
    Le but des nouveaux maîtres du monde est de se servir des nouvelles techniques informatiques et technologiques pour améliorer et contrôler le cerveau humain...et ils veulent briser tous ceux qui les en empêcheraient.
    Mark rencontre les membres qui travaillaient avec son père et qui souhaitaient faire une société pacifique. Saint-John avait mis des moyens techniques et technologiques en place. Il découvre alors quels genres d’activités avait son père.
    Saint John refusait d'investir dans le programme du cerveau humain. Il refusait l’intelligence artificielle.
    Dès le début, Christian Jacq pose l'ambiance, révèle le climat de son récit. Dès les premières phrases, on note que le thème principal est tristement d'actualité. Terrorisme et frayeur.

    Dans ce roman surprenant Mark et Bruce sont deux amis inséparables, ils ont l’obsession de la vérité. Et défendent des valeurs humaines.
    Bruce est un personnage entier, cynique et ironique.
    Les chapitres sont courts, les phrases sont directes, parfois incisives surtout dans les dialogues lorsque Bruce intervient. Il a un caractère bien trempé et ses interventions orales font mouche !
    Le thème de ce roman est originale mais tout le monde plus ou moins sait que la vérité n'est pas là où l'on nous le fait croire.
    Dans notre monde il y a beaucoup de corruption, de trahison, de complot, de stratégie.
    Dans un souci de vérité et d'exploration, l'enquête de Bruce et Mark est rythmée. De nombreux rebondissements, viennent les contrarier.
    Il y a pas mal de métaphores dans le style ainsi que des descriptions détaillées, parfois inutiles, mais très bien écrites.
    Ce roman qui allie histoire des civilisations, politique, sciences, technologies et humanité, nous entraîne dans une histoire surprenante, voire fascinante et nous interroge sur l'évolution des sociétés, et l’émergence des nouvelles technologies et leurs possibles dérives. Tout cela sur fond de machinations, tromperies, trahisons stratégiques.
    Un bémol cependant, je trouve le dénouement décevant et bâclé, je pensais qu'elle serait à la hauteur de la personnalité des personnages et de leur charisme mais non ! Pas tout à fait. Dommage.
    Cependant ce roman est un bon moment de lecture qui peut ouvrir de nouveaux horizons..... 

    Les enquêtes de Setna, La tombe maudite - Tome 1
    Les enquêtes de Setna, Le livre interdit - Tome 2
    Les enquêtes de Setna, Le voleur d'âmes - Tome 3
    Les enquêtes de Setna, Le duel des mages - Tome 4
    J'ai construit la grande pyramide


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 1er Novembre 2016 à 21:08
    Alex-Mot-à-Mots

    J'avais lu deux séries de cet auteur (Napoléon et sur un pharaon) qui ne m'avaient pas déçue. Mais cela remonte à un moment.

      • Mercredi 2 Novembre 2016 à 09:41

        Bonjour Alex, cet auteur est vraiment fabuleux, il sait écrire dans chaque genre littéraire et comme tu dis, nous sommes rarement déçus car son originalité fait mouche.

    2
    Mardi 1er Novembre 2016 à 21:11

    J'ai lu beaucoup de Christian Jacq. C'est lui qui m'a fait intéresser à l'Egypte. Je ne suis pas sûr que j'aimerais celui-ci...

    Bonne soirée. 

      • Mercredi 2 Novembre 2016 à 09:44

        Oui ce grand Monsieur est un Egyptologue hors pair.
        Ce roman présenté ici n'est en effet pas tourné vers l'Egypte mais vers le monde actuel, fait de nouvelles technologies, cependant comme je dis au début de la chronique, il utilise la civilisation égyptienne dans son intrigue.

        Bonne journée

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :