• Le psy de poche

    Titre : « Le psy de poche »
    Auteur : Susanna Mc MAHON
    Genre : Développement personnel
    Éditions : Marabout
    Année : 1995 (nouvelle éditions 2013
    Nombre de pages : 278


    Résumé du livre :

    Le guide pratique du développement personnel. Nous disposons tous des ressources nécessaires pour trouver notre voie et donner un sens à notre existence. Mais pourquoi est-ce parfois si difficile ? Par des réponses données aux questions les plus fréquentes de ses patients, l'auteur nous aide à découvrir nos propres motivations et nous guide dans notre quête personnelle.

    Mes impressions :

    Ce livre, concis, précis et très enrichissant est une aubaine pour ceux et celles qui cherchent des réponses aux questions qu'ils se posent sur le sens de la vie, sur la meilleure façon de la mener et et progresser, en ayant confiance et estime en soi. Aimer qui ont est, s'aimer soi-même est la base pour avoir des relations humaines saines. L'estime de soi est un processus et non un acquis.
    Ce petit livre n'est pas pénible à lire, ni tortueux, il nous permet de découvrir notre valeur personnelle avec des thèmes récurrents et intelligents.

    Pourquoi et comment ce livre s'inscrit-il dans le quotidien ?.
    Comme dit l'auteure, « Chaque journée vous apporte de nouveaux défis, vous confronte à des difficultés, des souffrances et des deuils qui tendent à miner le sentiment de votre valeur et l'amour que vous avez pour vous-même..../...ce livre vous apprendra à garder courage et à rester indulgent vis-à-vis de vous-même dans un environnement incohérent » et je pense qu'il est évident que toutes ces difficultés nous font vite perdre nos repères et nos priorités.

    Ce livre a pour objectif de nous convaincre à changer notre vie, si celle-ci ne nous satisfait pas, puis à chercher nos propres motivations, ainsi que notre aptitude à progresser, puis notre mérite à le faire pour découvrir enfin la beauté de notre personnalité.
    Si nous mettons en pratique les conseils donnés, il peut nous aider à apprendre à vivre notre vie de façon plus sereine, cette vie qui nous appartient, et pour laquelle nous sommes les seuls à pouvoir lui donner un sens.
    Ce livre permet de répondre aux questions que chacun se pose, en les adaptant à son cas et sa situation personnelle et individuelle.
    L'auteur parle d'une théorie originale conçue par Walter Buzz O'Connel, qui consiste à dire que l'amour de soi et l'amour des autres, conduisent à un sentiment d'intégration universelle. Et que celle -ci apporte le sentiment d'être heureux et vivant.
    Elle parle aussi du sentiment et de la recherche de la perfection, qui n'est pas une fin en soi et évoque également la notion du pardon.
    Ce livre déjoue aussi la fuite dans l'altruisme poussé et les déterminations inconscientes douteuses.
    Il est nécessaire d'apprendre à vivre avec les choses que l'on ne peut pas changer si elles n'ont pas de solution.
    Ce livre contient 83 questions et réponses réparties en quatre principaux chapitres qui sont questions philosophiques, (qui suis-je, quel est le sens de la vie, le passé, pourquoi la vie n'est pas juste...etc) puis le second chapitre donne les définitions des concepts tel que, qu'est-ce qui dépend de moi ? Qu'est-ce que l'estime de soi ? Le passé, la souffrance etc...), le troisième concerne les questions individuelles, pourquoi changer ? Pourquoi tant de colère en moi ? Pourquoi suis-je malheureux ? Pourquoi suis-je possessif ? La maltraitance dans l'enfance ...etc, et le quatrième évoque les questions relationnelles, l'intégration sociale, la co-dépendance, l'amour, la sexualité, le conjoint, les déceptions sentimentales pour n'en citer que quelques-unes...

    Les explications des enjeux ; les paradoxes et les réponses brèves, elles peuvent être lus et relus à différentes périodes de notre vie ou des événements.

    J'ai pris plaisir à lire ce livre et je sais que je vais m'y replonger souvent et relire certains passages chaque jour pour m'aider dans la recherche de mon moi, et trouver la satisfaction de vivre. Chaque chapitre peut se lire indépendamment et nous faire progresser vers l'estime et la confiance en soi.
    Ce livre est une béquille qui s'inscrit également dans le long terme.
    Comme souvent les livres de développement personnel me parlent mais j'ai énormément de mal à mettre en pratique les exercices, les méthodes énoncées. Et j'ai compris pourquoi. Selon l'auteur pour pouvoir changer, il faut d'abord s'accepter tel que nous sommes. Après seulement on pourra travailler sur acquérir l'estime de soi de façon active et concrète.
    Le principal est que je sache que je ne suis pas la seule à ressentir certaines émotions, à réagir d'une certaine façon, une fois compris les dysfonctionnements, il faut savoir avancer et là est le nœud du problème. Mais si on parvient à le dénouer, on se sent comme libérés. On respire mieux.
    Être son propre guérisseur n'est pas chose aisée, il faut de la patience, du travail sur soi, cela se fait peu à peu et demande du temps.
    Je ne sais pas si je peux retrouver confiance et estime mais je sais que ce livre propose une aide méthodique.
    Cela peut être intéressant pour chacun d'entre nous de nous poser les bonnes questions , d'apprendre à jauger puis à comprendre nos comportements. A retrouver notre estime de soi et c'est seulement après que notre intégration sociale pourra se faire, celle-là même qui fait que nous nous sentons un parmi les autres et liés à eux de façon sereine.

     


    6 commentaires
  •  

    Aleph

    Titre : « Aleph »
    Auteur : Paulo COELHO
    Genre : Développement personnel/roman
    Éditions : Livre de poche
    Année : 2010
    Nombre de pages : 315

    Quatrième de couverture :

    Ici commence un nouveau chapitre de votre vie.
    Décider. Changer. Se réinventer. Agir. Expérimenter.
    Réussir. Oser. Rêver. Gagner. Découvrir. Exiger. S engager.
    Penser. Croire. Grandir. Appartenir. S éveiller.
    Nous avons parfois besoin de retrouver un sens à notre vie, de lui redonner souffle et équilibre.
    Et si un livre avait le pouvoir de vous faire découvrir un monde nouveau ?
    Et si, grâce à la magie des mots et d une histoire, vous commenciez un nouveau chapitre de votre vie ?
    Aleph est ce livre. Aleph est un voyage qui pourrait bien changer votre existence.

    Mes impressions :

    Dès le début du livre je sens que je vais être déçue par le contenu car le résumé ne ressemble pas du tout au développement des premières pages...

    L'auteur nous invite à aller mieux, à retrouver une connexion avec nous-même car ceci reste l'essentiel. Il s'agit de la quête de la sagesse et de la paix de l'esprit.
    Dans un premier temps nous avons l'espoir que l'enseignement qui va nous être livré est celui qui nous aidera à nous défaire de nos mauvais comportements et d'acquérir le meilleur on y croit. On essaie mais après l'euphorie, nous mettons en pratique plus ou moins l'enseignement, nous nous lassons.
    La quatrième de couverture m'a attirée mais ce n'était qu'une mise en bouche en rien objective.
    J'ai eu du mal à aller au bout de ce livre et je dois dire que je ne retrouve plus la plume du Paulo Coelho que j'ai rencontré avec l'Alchimiste....
    Je n'ai pas compris ici où il veut en venir. Il promet un roman initiatique et il nous raconte une pseudo histoire sentimentale sans intérêt.
    L’intrigue amoureuse est au cœur du roman seulement le choix de l'auteur n'est pas le meilleur pour expliquer la motivation qu'il a à nous parler de l'Aleph... Le temps présent, la sensation de déjà vu.
    Je trouve Hilal, très suffisante, antipathique, voire pathétique à se prosterner et espérer un amour partagé avec l'auteur. Sans pudeur elle s’accroche à l'auteur, le suit partout, pour gagner son cœur, jusqu'à éloigner des personnes qui l'entourent au cours de ses déplacements.


    L'auteur au travers de cette histoire tente de nous expliquer ce qu'est l'Aleph :

    « L'Aleph est le point où tout est au même endroit en même temps.
    C'est un point dans l'univers qui contient tous les autres points, présents et passés, petits ou grands. Généralement on le découvre au hasard. Pour cela la personne ou les personnes doit être à l'endroit physique où il se trouve. On appelle cela le petit Aleph. La première chose qui surgit est une immense envie de pleurer, ni de tristesse, ni de joie, mais d'émotion. Tu sais que tu es en train de comprendre quelque chose, même si tu ne parviens pas à l'expliquer ne serait-ce qu'à toi-même ».

    La seconde est le grand Aleph, c'est quand deux personnes ou plus ont une certaine sorte d'affinité très profonde se rencontrent par hasard dans le petit Aleph. Ces deux énergies différentes se complètent et provoquent une réaction en chaînes. Ces deux énergies, sont les pôles positifs et négatifs de n'importe quelle pile, ce qui fait s'allumer la lampe. Ces deux énergies se transforment en une même lumière ».

    Paulo Coehlo dit encore :

    « Chaque moment dans la vie est un moment crucial. Chaque jour a un moment où vous pouvez tout changer – Le problème est que nous avons peur de reconnaître cet instant –

    Aleph est MAINTENANT. Le moment présent, contenant tout le passe et les conséquences de l’avenir ».

    Mais je trouve que ce concept somme toute intéressant, est noyé dans cette histoire qui se veut romantique et que je trouve plutôt pathétique.

    Un roman qui ne m'a pas plu pour plusieurs raisons, le thème me convient mais le contenu est décevant. De plus j'ai trouvé le style confus, voire livresque, sans profondeur. Il est un peu difficile à suivre, et délicat de saisir les images et le sens caché des choses.
    Bref on s'y perd ! L'ensemble est incertain, la syntaxe est vacillante, le vocabulaire approximatif,
    Les échanges entre Hilal et le narrateur sont à prendre au second degré, il faut sans cesse chercher le sens caché, la signification profonde de chaque métaphore.
    L'histoire est peu envoûtante, peu attrayante. L'auteur se sert d'une histoire d'amour plutôt pathétique et glauque pour décrire le mécanisme de l'Aleph. Ce qui me semble plutôt peu enclin car le personnage d'Hilal ne m'a pas paru crédible.
    Je l'ai trouvée suffisante, orgueilleuse parfois, mystérieuse, capricieuse, effrontée.
    Paulo Coehlo est ambigu dans ses sentiments et ses émotions vis-à-vis d'Hilal alors que cet homme est censé être empli de sagesse et de savoir.

    Dans ce livre, l'auteur évoque, la vengeance , le pardon, le temps qui passe.
    L'auteur tente d'expliquer qu'il est préférable de vivre le moment présent, parce que le présent prend sa source dans le passé et il peut être une cause et le futur une conséquence. Toute la difficulté de l'homme est là : vivre le moment présent, il pense trop à l'avenir, aux regrets du passé.
    Je n'adhère pas systématiquement et non complètement, aux idées de l'auteur.
    Cependant, quelques pensées, prises et lues en dehors du contexte sont intéressantes à étudier, à méditer comme :

    « Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort. Le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie c'est le train, ce n'est pas la gare. Et ce que tu as fait jusqu'à maintenant ce n'est pas voyager, mais seulement changer de pays, ce qui est complètement différent » page 23

    « Ce n'est pas ce que tu as dans ta vie passée qui va influer sur le présent. C'est ce que tu fais dans le présent qui rachètera le passé et logiquement modifiera l'avenir » Page 21

    « Ce qui nous blesse c'est ce qui nous guérit » « la vie a été très dure avec moi mais en même temps elle m'a beaucoup appris ». Page 73

    « Vivre c'est expérimenter, et non penser au sens de la vie » page 80

    « Nous avons toujours tendance à valoriser ce qui vient de loin, sans jamais reconnaître toute la beauté qui nous entoure. »
    « Dans la vengeance, le maximum qui puisse nous arriver est de nous mettre à égalité avec nos ennemis, alors que dans le pardon nous montrons plus de sagesse et d'intelligence. »

    « Celui qui veut voir l'arc-en-ciel doit apprendre à aimer la pluie. »

    « Les mots sont des larmes qui ont été écrites. Les larmes sont des mots qui ont besoin de couler. Sans elles, aucune joie n'a d'éclat, aucune tristesse n'a de fin. »

    Il nous explique également une technique, d'un exercice de respiration profonde pour se soigner soi même et contribuer au mieux être du monde en projetant paix et joie autour de soi.

    Mon avis très personnel :
    Grosse déception, surtout dans le fond, il ne m'a presque rien apporté.
    Je me détache finalement de cet auteur qui pourtant m'a transportée dans ses premiers livres....

     


    5 commentaires
  • les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même

    Titre : « Les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même »
    Auteur : Lise BOURBEAU
    Genre : Développement personnel
    Éditions : Pocket
    Année : 2013
    Nombre de pages : 242


    Quatrième de couverture :

    Le rejet, l'abandon, l'humiliation, la trahison et l'injustice : cinq blessures fondamentales à l'origine de nos maux qu'ils soient physiques, émotionnels ou mentaux.
    Lise Bourbeau, grâce à une description très détaillée de ces blessures, nous mène vers la voie de la guérison. Car de la compréhension de ces mécanismes dépend le véritable épanouissement, celui qui nous conduit à être enfin nous-même. Un guide simple et pratique pour transformer tous nos petits problèmes quotidiens en tremplin pour grandir.

    Mes impressions :

    Les névroses affectent à la fois le mental et le corps physique, cela n'est plus à prouver. Néanmoins avec un regard précis et appuyé Lise Bourbeau nous explique comment nos blessures peuvent influencer nos vies et notre physique les décrire, ou même comment reconnaître les blessures des autres simplement en faisant attention, disons en identifiant leur physique.
    Elle note 5 blessures essentielles, le rejet, l'abandon, l'humiliation, la trahison, et l'injustice. Elle nous explique comment naissent ses blessures et rajoute que pour les occulter parce qu'elles nous font mal ou que nous avons des difficultés à les regarder en face, nous nous cachons derrière des masques. Respectivement il y aura le masque du fuyant, celui de dépendant, celui du masochiste, du contrôlant et pour finir celui du rigide et je vous assure que vous allez être étonnés car indubitablement vous allez vous reconnaître dans ces propos mais également dans la représentation du physique qu'elles indiquent.

    Une fois que l'on a identifié la vraie cause des problèmes, Lise Bourbeau donne une solution pratique pour être soi-même et/ou le devenir mais je n'ai pas été convaincue par cette solution car je trouve qu'elle est survolée, par contre la description des blessures et des masques est vraiment enrichissante et déconcertante.
    Franchement je trouve que sa classification est incontestable. Essayez et vous verrez combien c'est efficace, car ça fonctionne, on se reconnaît dans certains de ces masques. Bien-sûr qu'il y a une blessure et un masque prédominants même si on se retrouve dans quelques-uns des quatre autres. Nous ne sommes pas seulement QUE fuyant ou QUE masochiste etc mais nous avons en nous plusieurs masques, mais l'un prévaux sur les autres !

    Vous l'aurez compris, nos émotions, notre mental et notre physique sont liés et ce livre est très intéressant, puisqu’il pointe à la fois notre corps physique et nos blessures mentales
    J'ai été surprise par la véracité de ce qu'annonce et démontre l'auteur, et en plus c'est vérifiable par notre vécu et un simple regard sur notre façon de se tenir, d'être, par notre morphologie, car notre corps ne ment jamais....
    Elle m'a permis de mettre des mots sur quelques-uns de mes maux, de comprendre leur origine, de réaliser mes différentes souffrances, envers la personne du même sexe et celle opposée à ce dernier ; et là je parle des parents ou de ceux qui nous élèvent.
    D'ailleurs cette ambivalence n'est pas nécessairement facile à remarquer, à identifier.
    À la fin, l'auteur à mon avis ne donne pas vraiment de solutions miracles car c'est un travail de longue haleine qu'elle explique au chapitre 7.

    Personnellement je me suis reconnue dans trois blessures, et plus particulièrement dans une qui est chez moi très marquée.
    Ma vie est jalonnée par ces blessures qui selon les périodes de ma vie sont plus ou moins présentes et identifiables.

    L'organisation de ce livre est simple, dans un premier temps, l'auteur explique comment les blessures et les masques se créent, à quel moment de notre existence et dans quelles circonstances.
    Dans un second temps elle nous aide à reconnaître nos masques et ceux des autres, dans le dernier chapitre elle parle des nouveaux comportements à adopter pour arriver à guérir ses blessures négligées, pour enfin arrêter de souffrir.
    Ce dernier chapitre je l'ai trouvé assez moyen, car personnellement il n'a pas été révélateur d'une conduite à suivre particulière.
    Avec des mots simples, avec des explications claires, l'auteur arrive à nous étonner. De plus, elle tutoie le lecteur ce qui le met en confiance et le rapproche d'elle.

    Un livre troublant et bluffant !


    6 commentaires
  •  La force est en vous

    Titre : «  La force est en vous »
    Auteur : Louise HAY
    Genre : développement personnel
    Éditions : poche marabout
    Année : 2013
    Nombre de pages : 250

    Quatrième de couverture :

    La vie vous a fait le cadeau le plus précieux, vous respirez et pourtant vous doutez qu'elle puisse vous procurer ce qui est bon et important pour vous !
    Il est temps de commencer à vous servir de votre propre pouvoir et de prendre conscience de toutes les possibilités.
    Rentrez en vous-même et découvrez de quoi vous êtes capable. ! Dans ces pages dédiées aux ressources intérieures de l'être humain à son pouvoir et à sa créativité, retrouvez le style limpide et stimulant de l'auteur dont les best- sellers Transformez votre vie et l'Amour sans condition ont été traduits en plus de 20 langues. 

    Mes impressions :

    Je suis friande de ce genre de livre quand je me sens dépassée par le temps et les événements et par un mal-être diffus mais très très présent. Et pourtant combien il est difficile de suivre les indications et exercices avec assiduité ! Il me manque de la rigueur et de la motivation ! Ou bien j'ai du mal à changer mes schémas de vie et de pensées récurrentes ou comme elle l'appelle l'auteur à mon bavardage mental incessant qui quelque part me rassure mais...une fois le livre refermé je me sens forte pour affronter et faire les exercices physiques et psychologique que préconise l'auteure. Il faut apprendre à se regarder et à modifier ce qui est négatif, faire des efforts pour s'apprécier, et changer ce qui peut l'être, tout en conservant et faire avec ce qui ne peut pas l'être. On est ce qu'on attire et on répercute nos pensées bonnes ou mauvaises dans notre propre vie alors soyons positifs !
    Cependant ce livre est très intéressant ; déjà il permet de comprendre l'origine de nos blessures, de notre manque de confiance en nous puis il peut prétendre à un mieux-être si le lecteur parvient à faire les exercices proposés.
    Il se compose de plusieurs parties : l'auteur nous présente et nous aide à entrer en contact avec notre pouvoir intérieur, avec le pouvoir de la parole.
    Elle va nous donner des éléments pour comprendre les blocages qui nous entravent, à exprimer nos émotions, et à dépasser la douleur, physique et mentale.
    Et surtout elle va nous donner l'occasion d'apprendre à nous aimer, à prendre soin de l'enfant qui est en nous. Grandir et vieillir de la meilleure façon possible selon elle.
    Elle va nous fournir les clés pour mettre en pratique notre sagesse intérieure, puis nous donnera des conseils pour s'affranchir du passé, d'améliorer nos relations, d'exprimer notre créativité, et tout cela elle le fait de la manière suivante, elle explique et nous donne des exercices à faire, des exercices de visualisations ou de répétitions et d'autres de méditations. Elle argumente et contre argumente. Ce qui en soit fait cheminer notre pensée de façon positive.
    Ce livre, fort américanisé quand même est un livre très enthousiaste qui nous permet de comprendre certains de nos actes et de nos pensées. À nous de regarder dans la direction de ce qui ne va pas pour tenter de changer les choses et cela passe par un travail au quotidien sur soi-même.
    Ce livre est utile, je le recommande parce que au-delà des explications, il est pratique et on peut y revenir sans cesse et trouver des remèdes, des moyens d'avancer et d'apprendre à s'aimer et à se faire confiance.
    Nous sommes responsables de notre vie, à nous de faire en sorte qu'elle ne soit pas gâchée par des parasites....
    Un livre positif que je recommande.
    Je note quand même que j'ai retrouvé dans les pages, des idées et des exercices similaires à « Vivre sans peur » de Brenda Shoshanna

    Ces deux ouvrages à mon avis se complètent.


    4 commentaires
  •  Vivre sans peur de Brenda Shoshanna

    Titre : « Vivre sans peur. Sept principes pour oser être soi »
    Auteur : Brenda SHOSHANNA
    Genre : Développement personnel
    Éditions : Pocket
    Année : 2013
    Nombre de pages : 300

    Résumé :

    Conciliant les enseignements de l'Orient et de l'Occident, Brenda Shoshanna vous invite à un voyage intérieur entre psychologie et spiritualité.
    Présentant de nombreux exemples et exercices, ce livre vous dévoile sept principes pour démonter les mécanismes de la peur, et vous guide pour retrouver confiance, sagesse et créativité. Une invitation à la paix de l'esprit, à la liberté et à être soi, quoi qu'il arrive.

    Explications :

    La peur. Elle peut faire des ravages dans notre existence. Nous plonger dans le doute, l'incertitude et la confusion. Détruire notre confiance en nous. Nous empêcher d'agir... et de vivre. Mais la peur peut être domptée. Pour ceux que la crise économique touche de plein fouet, qui ont des problèmes de couple, qui sont en proie à l'angoisse de mal faire, de ne pas s'en sortir, de ne pas être à la hauteur, bref, qui doutent parce que la peur les habite continuellement, Brenda Shoshanna propose une méthode pour retrouver sérénité et assurance. Sept principes pour trouver le courage d'être soi, apprendre à se détacher, reconnaître les voix intérieures, se construire un havre de paix, savoir donner des preuves d'amour, renoncer au désir de contrôle et découvrir sa nature parfaite.

    Mes impressions :

    Lire ce genre de livre me plaît bien seulement si le sujet me parle ; il est vrai que lorsqu'on vit mal affectivement, humainement et psychologiquement on tente d'améliorer son existence mais également on tente de se bonifier également vis à vis des autres et de soi-même.
    Le souci avec cette littérature est que souvent je me retrouve dans chaque page et ici en l’occurrence j'ai dû faire la part des choses entre ce qui me fait souffrir réellement, ce que je peux changer et la réalité de cette capacité.
    J'aime bien découvrir ce qui cloche chez moi mais j'ai du mal parfois à mettre en place les mécanismes du changement personnel car il demande des efforts ; j'ai du mal non parce que finalement je me dis que le jeu n'en vaut pas la chandelle mais surtout parce qu'à l'âge que j'ai (47 ans), les mécanismes acquits sont difficiles à déloger...
    Alors si comme moi vous êtes prêt(e) à améliorer votre vie et celle des autres, à vous épanouir n'hésitez pas car ce petit livre est vraiment intéressant.
    Un bémol quand même sur la présentation et la mise en page que je trouve un peu brouillonnes, on a du mal à différencier les principes de ceux des exercices et des prises de conscience dans les deux premiers chapitres. Alors le cahier d'exercices en troisième partie est judicieux, il permet de mettre en pratique ce que Brenda Shoshanna nous a appris, expliqué et révélé dans les pages précédentes.
    Les mots que je retiendrai sont respect, amour, colère, peur, vivre mieux, lâcher prise, épanouissement, estime de soi...
    Le sommaire à lui tout seul vous explique ce que vous allez découvrir à l'intérieur de ce précieux utile : elle explique dans un premier lieu qu'est-ce que la peur, comment et pourquoi l'affronter ; qu'est-ce-qu'elle entrave dans une vie ; puis elle nous explique les sept principes :

    Le courage d'être soi-même
    Apprendre à se détacher
    Reconnaître les voix intérieures
    Trouver un havre de paix
    Distribuer des bénédictions : les actes d'amour
    Renoncer au contrôle et à la domination
    Découvrir sa nature parfaite : devenir un ami

    Dans une seconde partie, elle nous délivre le moyen de trouver la pierre précieuse et atteindre la plénitude et enfin dans une troisième partie, elle propose un atelier pour vaincre la peur avec des exercices pour enfin atteindre un mieux-être, une certaine sérénité.

    Ce livre explique et permet de comprendre ce qui se met en place lors de la colère, de la peur, de la haine de soi et des autres pour ensuite apprendre à mieux s'aimer, à accepter, modifier ce qui peut l'être et alors notre vie et la façon de la mener peut changer.
    Apprendre à déjouer et déloger la peur est le principal but. Nous avons en nous ce pouvoir alors trouvons-le et arrêtons d'accuser la vie, les autres …
    Pour cela il faut accepter de se regarder en face, de regarder au fond de soi, d'écouter notre âme, notre corps, notre voix intérieure, faire confiance à notre ressenti quand il émet des alertes.
    Brenda Shoshanna a su trouver dans son expérience de thérapeute et de pratiquante les clés pour trouver comment et pourquoi la peur nous empêche de vivre. Le rapport aux autres est essentiel, nécessaire, il faut vivre en accord avec soi-même et les autres.
    Certains chapitres sont un peu plus difficiles à comprendre, puis à mettre en place mais ce qui est bien c'est que l'on peut y revenir, car parfois on ne comprend pas un principe car ce n'est ni le moment ni le lieu de saisir les données....
    Ce livre nous aide à changer la vie, la nôtre...en particulier.
    J'ai personnellement commencé un carnet de notes préconisé par l'auteure pour débuter mon apprentissage et déjouer les mécanismes de la peur.....cette peur de vivre qui m'habite depuis ma plus tendre enfance.


    13 commentaires
  • Etre soi même, Camille LEVY

    Titre : « Être soi même »
    Auteur : Camille LEVY
    Éditions : FV éditions (Ebook)
    Année : 2013
    Genre : Sciences humaines, développement personnel
    Nombres de pages : 10

    Description :

    Être Soi-même est l'une des conditions du Bonheur. Mais que faire face aux normes sociales qui pèsent sur nos épaules et nous empêchent parfois de nous épanouir ?

    Mes impressions :

    Ce texte est extrait de « Apprendre le bonheur et le construire ». 
    Ici il s'agit, d'un court texte mais qui dit l'essentiel ! Et qui pose surtout les bonnes questions !
    Nous sommes dans une société qui nous dicte notre façon de penser, ou plutôt qui nous impose les codes du bien et du mal, les normes sociales. En général nous agissons de la façon dont la société attend de nous. On s'y plie la plupart du temps ; mais est-ce toujours raisonnable ?. Parfois notre différence de penser et d'être est notre singularité alors devons-nous toujours la renier, la dénier et n'être pas soi même pour faire plaisir aux autres ? La liberté de penser serait avant tout ne pas nier ce que nous sommes. Alors remettre en question la « norme sociale » peut s'avérer être nécessaire et/ou bienvenu !
    Nos différences peuvent amener à des discussions enrichissantes lors de nos interactions avec les autres.
    Parce qu'il est difficile de supporter le regard de ceux qui ne pensent pas comme nous, il est bon de prendre du recul à l'égard de ce qui nous est imposé. Soyons fiers d'être ce que nous sommes, ce que nous pensons, et de rester nous-mêmes, d'être nous-mêmes. (Tout en restant respectable et correct)


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique