• « Les anges imparfaits » de Stéphanie CHAULOT


    Titre : « Les anges imparfaits »
    Auteure : Stéphanie CHAULOT
    Genre : Nouvelles
    Éditions : Librinova
    Année : 2020
    Nombre de pages : 61

    Résumé :

    Toulouse,  février  2019.  Alex  attend  sur  un  banc  face  à  la  Garonne.  L'occasion  pour  elle  de repenser  à  son  parcours,  sa  vie,  ses  rencontres,  ses  amours. L'occasion  de  sourire  et  d'être émue, de réfléchir à ses choix également.  
    Mais au fait, qu'attend-elle ?

    Mes impressions :

    Alex est une jeune femme, aujourd’hui trentenaire.
    Cette courte nouvelle nous résume donc son enfance, celle d’une enfant, à la naissance trouble, devenue une jeune femme qui se cherche et tente de savoir d’où elle vient, pour aller à la rencontre d’elle-même.

    Au début du livre, elle est assise sur un banc elle attend…. Pendant ce temps, des souvenirs affluent à sa mémoire.
    Elle se rappelle ses 8 ans. Suite à des violences conjugales, elle se retrouve dans un foyer….
    Alex se réfugie dans les livres, ce sont ces sauveurs. Elle commence par le « Petit prince ». Un classique qui ne la quittera jamais. Sa particularité : elle collectionne les citations, elle note celles qui lui parlent. La lecture sera une thérapie, puis ce sera l’écriture qui lui permettra de poser des mots sur ses maux.
    Elle se souvient de ses 15 ans et de sa rencontre avec Solal. Un garçon peu recommandable, de Léna, puis d’une femme de loi et enfin de Noam.
    Elle ne se sent pas fière de certains de ses choix, de ses actes, de la tournure que prend sa vie.
    Les fondations mal construites, donne une vie de misère et de souffrance et pourtant durant toute sa jeunesse, elle n’a pas baissé les bras.
    Elle continue de rêver sa vie et parce qu’elle fait de belles rencontres, le cours de celle-ci va changer. Ces mêmes rencontres vont l’aider à espérer, à envisager une autre vie et à se construire. Elle passera par plusieurs étapes, plusieurs (faux) départs pour finalement suivre ses intuitions. En cherchant d’où elle vient, elle va finir par se trouver.

    L’art de la nouvelle est un art difficile, en quelques pages, une histoire est racontée, une ambiance est décrite pour faire passer un message. Malgré un texte réduit, ce dernier est fort.
    L’auteure a su captiver mon attention et susciter des émotions.
    La fin de cette nouvelle, nous parle d’espérance, de nouvelles perspectives.
    Le personnage principal en ressort transformé, plein de sagesse et d’espoir. Alex du début ne sera pas l’Alex de la fin, elle a grandi, mûri. Elle a traversé bien des épreuves tout en restant humble.
    La construction de cette nouvelle est dramatique mais l’auteure ne tombe pas dans le pathos, bien au contraire. C’est un livre au dénouement positif.
    Ici il est question d’épreuves, de résilience, de sororité et d’espérance.
    La chute n’est pas brutale mais elle nous amène à nous questionner.

    La couverture est sobre, en noir et blanc, elle résume la vie de cette jeune femme qui regarde vers l’avenir….Le passé est derrière elle.

    Dans ce livre nous trouvons quelques références littéraires, musicales et cinématographiques.

    Je retiendrai celle-ci : « l’art de vivre consiste en un subtil mélange entre lâcher – prise et tenir debout » Henri Lewis

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 11 Avril à 20:31

    Je ne connais pas l'auteure, et je n'ai jamais rencontré ce titre.

    Passe une bonne semaine. 

      • Dimanche 11 Avril à 21:19

        L'auteure a plusieurs livres à son actif.

        Bonne semaine. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :