• « Les enquêtes de Setna - Le duel des mages » - Tome 4

    Les enquêtes de Setna tome 4

    Titre : « Les enquêtes de Setna - Le duel des mages » - Tome 4
    Auteur : Christian JACQ
    Genre : Roman
    Éditions : XO éditions
    Année : 2015
    Nombre de pages : 265

    Quatrième de couverture :

    Le prince Setna est sur le point de retrouver sa fiancée Sékhet, qui se cache dans Memphis pour échapper aux tueurs. Mais le mage noir, Kékou, réussit à le devancer. Il kidnappe la jeune femme afin de s’emparer de son âme. Cet odieux stratagème est le seul qui lui permettrait d’actionner les pouvoirs du vase d’Osiris et d’en faire une arme de destruction. Setna doit faire vite pour sauver son grand amour. Accompagné de ses fidèles complices, il se lance dans une terrible bataille contre le Mal.
    Parviendra-t-il à déjouer les pièges maléfiques de Kékou ? Réussira-t-il à défaire l’infâme complot que ce dernier ourdit à l’encontre de Ramsès II ? Retrouvera-t-il enfin le vase d’Osiris ?

    Mes impressions :

    J'aimerais laisser aux lecteurs la joie et le plaisir de retrouver leurs personnages préférés, je ne vais par conséquent, pas trop m'étendre sur cette fin pour ne pas la spolier, mais seulement tenter de vous donner l'envie de la lire puisque je la trouve divertissante.

    Ramsès sait que Kékou veut le détruire ainsi que son royaume.
    Kalash et son réseau vont être des ennemis redoutables. Comment tout cela va-t-il se terminer ?
    Est-ce que le bien triomphera du mal ?
    Les personnages s'associent et unissent leurs forces pour vaincre leurs adversaires.
    Ramésou se sent humilié suite à l'échec de la dernière opération pour retrouver Sékhet. Il n'a pas su déjouer le piège de Kékou. Il n'a pas su faire maintenir l'ordre et la sécurité, il envisage de démissionner. Setna l'en empêche et lui propose d'unir leurs forces pour déjouer les manigances de Kékou.
    Dans cet ultime tome, les deux frères, malgré leurs précédents différents vont se rapprocher et combattre le même mal : Kékou, le mage noir, un être machiavélique
    Ce dernier sait que sa fille a acquis une énergie ravageuse, tantôt guérisseuse, tantôt dévastatrice. Il veut se servir d'elle pour transformer le vase Osirien en arme de destruction massive.
    Malgré une stratégie évidente, l'attaque surprise inspirée par les deux frères fera de nombreux blessés et se conclura par une mort dramatique, rude épreuve.

    L'auteur montre l’intelligence et le courage des principaux personnages.
    Ils sont entourés de magie et ils l'utilisent à bon escient pour retrouver la paix.
    Il y a des personnages inoubliables, des compagnons irremplaçables. Des moments de doute, de peur et d'incertitude, mais il ne désespère pas et restent unis face à l'adversité.
    Sans cesse il va falloir interpréter les signes qui feront la force de cette ultime partie.
    Le dénouement est pour moi un final grandiose où Christian Jacq donne la part belle aux armes, stratégies et combats. Mais sans oublier les sentiments et émotions.
    Contrairement au troisième tome, il y a une action omniprésente, efficace qui donne un rebond à l'intrigue et à l'histoire.
    Ainsi je trouve que cette série est une réussite parce qu'elle nous fait découvrir une Égypte pharaonique et nous initie aux rites et autres croyances.

    Cette série s'adresse à un large public puisque l'écriture n'est pas alambiquée, elle est au contraire, simple et limpide.
    Je la recommande à tout ceux qui aiment les histoires et le style de Christian JACQ.

    Les enquêtes de Setna, La tombe maudite - Tome 1
    Les enquêtes de Setna, Le livre interdit - Tome 2
    Les enquêtes de Setna, Le voleur d'âmes - Tome 3
    J'ai construit la grande pyramide
    Sphinx


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 20 Novembre 2015 à 20:38

    J'ai lu beaucoup de "Christian Jacq", il y a vingt ans, car mon ex-belle-mère en était fan et tenait à me le faire découvrir. Je reconnais que ses romans ont beaucoup de charme, même si je le soupçonne ne mettre, au milieu d'une reconstitution historique au sérieux indéniable, assez de sa vision personnelle du monde égyptien. Inévitable écueil, à mon avis.

      • Samedi 21 Novembre 2015 à 14:01

        Oui Dona, bien sûr que les textes de Christian JACQ sont romancés et donc il mêle vérité, histoire et magie.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :