• « U4 .Stéphane » de Vincent VILLEMINOT

    U4 Stéphane

    Titre : « U4 .Stéphane »
    Auteur : Vincent VILLEMINOT
    Genre : Science Fiction / jeunesse
    Éditions : Syros Nathan
    Année : 2015
    Nombre de pages : 437

    Résumé :

    Je m’appelle Stéphane. Je vis à Lyon. C'est le chaos. Des bandes de jeunes commencent à piller les appartements vides. D'autres investissent les lycées désertés... Moi je préfère attendre mon père, chez nous. Et s'il ne revient pas, j'irai au rendez-vous. J'irai jusqu'à Paris pour le retrouver dans son bunker de l'armée.

    Mes impressions :

    L'histoire vous la connaissez si vous avez lu mes chroniques précédentes U4 .JulesU4. Koridwen et U4 Yannis.

    Le sujet n'a rien d'original et serait même très à la mode en ce moment. La particularité de ces récits vient de sa conception puisqu'il est présenté par quatre auteurs, qui pour une même histoire prennent en charge chacun le point de vue d'un personnage.
    Les personnages s'insèrent dans ce récit, au rythme de leur (mes)aventures et des rebondissements.
    Quatre personnages, deux filles, deux garçons, et quatre écrivains, deux femmes et deux hommes ! Parité parfaite. Les auteures écrivent l'histoire des garçons et les auteurs, celles des filles. Très palpitant.

    L'intrigue est la suivante : un virus mortel a ravagé le monde. Seule une partie des adolescents semblent résister au virus.

    Je poursuis la lecture de cette série avec en dernière position l'histoire de Stéphane.
    Son père n'est pas avec elle lorsque l'épidémie se déclare, elle est seule dans son appartement. Elle se rend au laboratoire où travaille son père pour le retrouver mais le Dr Certaldo ne s'y trouve pas.
    Un adolescent présent sur les lieux, lui apprend que des militaires ont évacué le laboratoire avec des hélicoptères. Si des militaires ont fait cela alors ça veut dire que des adultes ont également survécu ! Mais comment et pourquoi et où sont-ils ?
    Elle se met en tête de retrouver sa mère et Nathan son jeune frère. Ses parents étaient séparés et si Nathan vivait avec sa mère, elle, vivait avec son père, un épidémiologiste reconnu qui voyage beaucoup pour des raisons professionnelles. Sa mère, son petit frère et son beau-père habitent en Bretagne.

    Ce roman retrace donc, le parcours de Stéphane. Sur WOT son avatar est Lady Rottweiller.

    Quand elle s'aperçoit du chaos elle décide d'intégrer un R.point de ralliement des jeunes, organisés et délimités par l'armée selon les quartiers, alors qu'elle préférerait rester attendre son père ; seulement la peur et la solitude sont les plus fortes.
    Dans ce décor de guerre civile elle va aider les blessés au niveau de l'hôpital, mais son caractère franc, révolté, violent et indépendant, ne plaît pas à tous.
    Par ailleurs, elle espère retrouver sa famille à Paris, elle compte sur son père, elle s'imagine et veut croire qu'il est de son côté et qu'il va sauver ses proches.
    Au R.point elle reconnaît des adolescents qui fréquentaient le même lycée qu'elle.
    Julien un élève en médecine, ses amis Ahmed et Émilie, trois étudiants surdoués essaient de comprendre les données du virus. Ils connaissent le Dr Certaldo, un grand médecin et un épidémiologiste renommé.

    Dans cet opus, le fonctionnement du R.point de Lyon est très bien expliqué, c'est une ville dans une ville, les adolescents tentent de survivre en soignant les malades, en se partageant les corvées et l'organisation des ravitaillements etc.
    Stéphane passe du temps avec Marco (John Silver sur WOT), un élève de sa classe S, et entretient de bonnes relations avec Philomène qui est responsable de l'infirmerie
    Elle fait la connaissance d' Alex. Il s'occupe du zoo en tentant de maintenir en vie les animaux en leur octroyant des soins.
    Julien lui apprend que son père est en lien avec l'armée, il est responsable de l'autorité de Paris.
    Certains adolescents, pensent que l'intervention de l'armée n'est pas bien justifiée, elle emploie violence et autre moyen de faire taire les jeunes récalcitrants, chacun pour soi, coûte que coûte.
    Marco est contre l'autorité, il perçoit le côté illégitime de son agissement. Il est d'ailleurs contre le système de traçage organisé par l'armée sous forme de puce.
    Lui et certains réfugiés commencent à se poser des questions ; Stéphane défend son père car elle ne peut envisager de le savoir malfaisant.
    Elle tente de se persuader et s'efforce de croire que son père prend à distance les mesures nécessaires à l'établissement de la sécurité et au contrôle de la pandémie.
    Une enquête épidémiologique confirme que les ados ayant reçu un vaccin contre la méningite sont immunisé contre ce nouveau virus U4.
    Elle va rencontrer Yannis à cause d'un dommage collatéral.
    Marco a tué un militaire pour le défendre, lui est un autre réfugié, François. Considérés alors comme des terroristes Stéphane et ses trois compagnons, font l'objet d'une mission officielle du gouvernement.
    Tous les quatre seront rapidement recherchés par les militaires.
    Yannis ne se laisse pas intimider et avec son chien Happy décide de se rendre quand même au RDV de Khronos le 24 décembre sous une horloge parisienne qui propose de remonter le temps et sauver le monde.
    Les quatre amis vont traverser le pays pour se rendre à Paris, ils vont vivre des épreuves et devront faire preuve de prudence tout au long de leur périple.

    J'ai l'impression que ce dernier opus fait le lien avec les trois autres. Il approfondit la situation, du côté de l'armée, des R.point du virus et des personnages.
    Je suis contente de le lire en dernière position car il regroupe l'ensemble des ingrédients des trois autres, c'est le plus complet, le plus précis. Rien n'est laissé au hasard, il y a du suspense, de l'action de la tension, de l'amitié, de l'amour de la psychologie.
    Les personnages sont variés, profonds.
    Stéphane souffre de ne pas savoir qui est réellement son père, de ne pas saisir ce qu'il fait avec l'armée, et quels sont ses projets, d'ailleurs le 24 au soir, elle sait que le RDV de Khronos est un piège...alors elle ne veut pas y aller et insiste auprès de Yannis,
    Ce dernier roman retrace les principaux événements, et résume bien l'intrigue et les éléments de la thématique que nous retrouvons dans les autres romans, : le virus, les R.points, Khronos, l'armée, le nouveau monde, les relations amicales que nouent les personnages principaux et surtout il laisse le mystère des tenants et des aboutissants de la thématique ainsi que du rôle de l'armée dans ce chaos.
    Une synthèse complète bien construite.
    J'aime beaucoup le style de Villeminot, ainsi que celui des trois autres auteurs.
    Il est représentatif de la jeunesse, il révèle bien les soucis et angoisses de ces ados en perdition et livrés à eux-mêmes.
    On a un aperçu précis du genre de virus que subit le monde, ses conséquences sur la vie des survivants qui sont essentiellement des ados âgés de 15 à 18 ans.
    Vraiment un très bon moment de lecture même si on côtoie la mort, la désolation car l'amitié et l'espoir y sont également présents. Le roman est abouti et j'espère une suite égale en émotion et actions...

    U4.Jules
    U4.Koridwen
    U4.Yannis.


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 10 Janvier à 20:18

    J'ai tellement de livres à lire que je garde cette série dans un coin de mon cerveau. Je n'ai d'ailleurs pas encore été vraiment tenté car je n'ai jamais rencontré ces bouquins dans les rayons librairie.

    Bonne soirée. 

      • Mercredi 11 Janvier à 09:46

        Bonjour Philippe, tu les trouveras au rayon jeunesse... et la suite également.
        Bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :