• « Les loups à leur porte » de Jérémy FEL


    Titre : « Les loups à leur porte »
    Auteur : Jérémy FEL
    Genre : Suspense/thriller
    Éditions : Rivages
    Années : 2015
    Nombres de pages : 434

    Résumé :

    Une maison qui brûle à l'horizon ; un homme, Duane, qui se met en danger pour venir en aide à un petit garçon qu'il connaît à peine ; une femme, Mary Beth, serveuse dans un dîner perdu en plein milieu de l'Indiana, forcée de faire à nouveau face à un passé qu'elle avait tenté de fuir ; et un couple, Paul et Martha, pourtant sans histoires, qui laisseront un soir de tempête, entrer chez eux un mal bien plus dévastateur. Qu'est-ce qui unit tous ces personnages ? Quel secret les lie ? C'est à ce grand puzzle que nous convie ici Jérémy Fel, dans une atmosphère énigmatique et troublante entre Twin Peaks et les romans de Joyce Carol Oates, Jérémy Fel a été scénariste de courts-métrages. Il a également créé une librairie à Rouen. Les Loups à leur porte est son premier roman.

    Mes impressions :

    Autant commencer par une note positive suite à la lecture de ce roman magistral, formidablement maîtrisé et bien écrit.
    Dès les premières pages, j'ai été happée par les personnages tourmentés, leurs histoires et leurs mystères.

    Loretta 44 ans, son mari Georges et Daryl leur fils habitent une ferme dans le Kansas.
    Entre le père et le fils, les relations sont tendues car ce dernier ne souhaite pas travailler à la ferme comme son père aimerait.
    Maddie la fille a quitté le domicile familial sept ans auparavant à la suite d'une dispute. Maddie est mariée, maman d'une fillette de 3 ans Josie, que Loretta ne connaît pas.
    Une nuit, après une dispute houleuse entre le père et son fils, leur ferme brûle. Loretta et Georges périssent dans l'incendie...

    Duane Parsons 23 ans a rencontré Sybil divorcée, 40 ans, maman de Josh 3 ans et demi. Duane s'aperçoit que Sybil est une mère maltraitante alors il l'enlève Josh pour le mettre en sécurité et le ramener chez son papa.
    Sur le trajet qui les éloigne de NewYork ils rencontrent dans un snack Mary Beth serveuse de 35 ans. Il lui confie les raisons de son escapade, elles les hébergent une nuit chez elle....Il lui raconte alors son enfance volée, sa détresse et son père. Ce récit est très émouvant.

    Quant à Claire, elle revient après un master de psychologie dans la maison de son grand-père près d'Annecy afin de relâcher la pression consécutive à ses études. Elle a très peu de souvenir de sa mère qui a disparu le jour de son septième anniversaire.
    Claire est partie 15 ans auparavant, pour aller sur Paris. Elle revient dans cette maison en espérant trouver des réponses à ses questions.
    Quelques jours après son arrivée, elle rencontre Lucas, qui vient passer des vacances chez ses parents.
    Le sujet du mémoire de master de Claire se porte sur le meurtre de Loretta et Georges Greer, par leur fils Daryl, qui depuis s'est volatilisé dans la nature et est devenu probablement un serial killer.
    Ce chapitre déconcertant est terrifiant. La situation est lugubre, inquiétante.

    Louise une femme trompée, une fois les certitudes acquises et confirmées de la trahison de son mari, déserte le domicile conjugal pour passer une nuit dans un hôtel sans avertir son mari... elle espère qu'il l'appellera pour lui signifier qu'elle lui manque.

    Walter se retrouve chez Martha et Paul qui sont installés à Twin falls. Il s'est invité chez eux. Martha et Paul ne connaissent pas cet homme violent qui cherche leur fils adoptif Josh. Josh le fils biologique de Mary Beth.... Quel lien les unis ?
    Une histoire sanguinaire, personnellement insoutenable, avec des rebondissements qui m'ont glacé le sang.

    Martin est un homme trahi par sa femme Charlotte. Fou de douleur et fortement alcoolisé, il l'a tue et se débarrasse de son corps. Sur la falaise il croise la route de Kate 17 ans qui quitte sa famille d'accueil et souhaite s'installer en Californie pour vivre de sa passion du chant. Elle ne remarque pas le comportement angoissé de Martin . Un dialogue s'instaure entre eux, suivi de quelques confidences sur leur die respective. Ils font un bout de route ensemble.

    Clément, se réveille ligoté et drogué près de la mer. Il est un trafiquant de drogue. Une femme est à ses côtés ; elle le violente et cherche des explications sur la mort de son copain Serge. Elle va trouver le moyen de lui faire payer l’assassinat de son petit-ami de façon indirecte et des dommages collatéraux inévitables.

    Mary Beth précédemment citée, revient à San Francisco, ville qu'elle a fuie18 ans plus tôt. Elle craint de revoir Walter son ex-compagnon mais souhaite avant tout sauver son fils Scott enlevé par Walter, homme sadique. L'histoire de Mary Beth est digne d'un scénario cinématographique. Même si cette histoire est faite de violence et de sang, j'ai aimé le courage de cette femme qui va tout faire pour sauver son fils qu'elle n'a pas vu depuis 18 ans !

    Damien, est l'un des 20 adolescents qui sont partis en camping, avec trois moniteurs....il a 15 ans et c'est la première fois qu'il vit cette expérience de la colonie. Damien écrit des histoires sanguinaires, pour évacuer la rage qu'il éprouve dans certaines circonstances. Steve l'un des moniteurs s'avère être en fait un véritable monstre sadique. Mais quelle personnalité se cache derrière celle de Damien ? Qu'est-il capable de faire pour se venger ?

    Benjamin va se rendre compte que Franck son beau-père est un monstre sadique et pervers qui fait partie d'un réseau de barbares. Il vit dans une famille qui cache bien de lourds secrets. Pourra-t-il protéger sa mère ? Comment la mettre au courant des agissements de son beau-père sans la mettre en danger ?

    Scott et Kate deux jeunes gens, cités et présentés dans les nouvelles précédentes se rencontrent et donnent à la fin de ce roman une touche d'espérance dans un monde de brutes mais tout est-ce que tout est terminé ? Est-ce que l'horreur va s'arrêter ? Pas si sûr !

    Ces nouvelles pourraient être lues indépendamment mais au fil des pages nous nous apercevons que toutes ont un fil conducteur, un lien, qu'il s'agisse d'une situation, d'un personnage ou un d'événement.
    L'auteur a une dextérité incroyable à manier les mots et les situations inquiétantes.
    Ces histoires sont des faits divers qui laissent transparaître l'horreur, l'effroi mais également parfois la nostalgie et douleur.Vous l'aurez donc compris, ce roman est un mélange assortis de personnages tous meurtris par la vie. Certains sont forts, beaux, émouvants, cassés alors que d'autres sont violents, monstrueux, fous, morbides mais aucun ne laisse indifférent.
    Walter LE personnage diabolique, aliéné, né de la plume de Jérémy Fel va être le fil conducteur de ces treize nouvelles. Chacune peut être lue indépendamment mais là où réside l'écriture flamboyante et parfaitement maîtrisée de l'auteur est qu'il va réussir à mêler, associer, combiner les personnages de façon indélébile, implacable.
    L'ambiance et certaines scènes sont glaçantes, terrifiantes.
    La construction du roman au final est une sorte de puzzle, les nouvelles se conjuguent admirablement autour et au travers d'un personnage clé et de situations macabres.
    J'avoue avoir eu beaucoup de mal avec certaines scènes mais l'écriture magistrale de Jérémy Fel m'a donné le courage de poursuivre dans ce monde froid et inhumain qu'il décrit.

    Ce roman parfaitement maitrisé fut le premier de Jérémy Fel. Je pense qu'il a reçu le succès qu'il mérite.

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 22 Février à 21:29

    Tu m'intrigues un peu avec ce roman que je ne connais pas. Il pourrait m'intéresser...

    Bonne fin de semaine. 

      • Vendredi 23 Février à 15:11

        J'avoue que c'est un très bon roman et je te le conseille. Je pense qu'il pourrait te plaire. 
        Bon week-end !

    2
    Vendredi 23 Février à 20:01
    Alex-Mot-à-Mots

    Il faut que je me renseigne si il en a écrit un autre depuis.

      • Lundi 26 Février à 11:12

        Jérémy Fel est un polyvalent et scénariste également ...
        Sais-tu que tu c'est ta chronique qui mais m'avait donné envie de lire ce roman ? happy
        Alors merci à toi !
        Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :