• « L'Enfant oublié » de Marie de PALET

    Titre : « L'Enfant oublié »
    Auteure : Marie de PALET
    Genre : Roman de terroir
    Éditions : Terre de poche
    Année : 2004
    Nombre de pages : 448

    Quatrième de couverture :

    Charles, garçon rêveur, a huit ans quand l'Assistance publique le confie à Marceau et sa femme Jeannette, deux braves paysans de Lozère. À la ferme du Hibou, Charles serait presque heureux s'il ne songeait toujours à sa mère. S'il ignore tout de sa naissance, de nombreuses personnes du pays semblent être dans le secret et c'est par bribes que le voile par moments se soulève. Mais la vérité sera bien différente du rêve qu'il s'était construit... différente et terrible.

    Mes impressions :

    J'ai trouvé ce livre dans un vide-greniers et j'ai tout de suite remarqué la majuscule à Enfant...
    Le titre parle de lui-même et indique qu'il sera question d'un enfant en tant qu'individu en quête d'identité qui passera sa vie à chercher sa place.

    Charles un garçon de huit ans, au corps fluet, chétif vient de l'assistance publique.
    Après plusieurs placements, il est confié à Jeannette et Marceau vivant en Lozère, un couple qui très attaché à lui et qui l'élève comme son propre fils.
    Cependant Charles se sent mal, et aimerait connaître ses origines. Il rêve souvent de sa mère qu'il imagine blonde et belle....
    René Jouby un habitant de la région, voisin,  a un neveu un peu simplet qui ne cesse d'appeler Charles, Raoul... pourquoi ce prénom ? Que cache t-il ? Il semblerait que Jeannette et Marceau évite les discussions sur la naissance de Charles, ce sujet est tabou ce qui perturbe énormément le jeune garçon qui endure l'ignorance. Il se demande d'où il vient, de qui il est le fils et ce questionnement ne cessera de le hanter jour et nuit jusqu'à l'âge adulte. D'autant plus qu'il sent bien que dans le village les gens parlent de lui et le regardent d'un air inquisiteur, voire méprisant.
    René est assez colérique et bizarre face à Charles... que sait-il lui-même de la naissance de Charles ? Pourquoi personne ne veut lui parler de sa mère ? Quel dissimule cette famille ?
    À la ferme Charles s'occupe des vaches mais reste un garçon sérieux et un très bon élève à l'école.
    Repéré par les assistants sociaux, il lui est conseillé de faire des études. Il aura du mal à quitter le dur labeur de la ferme mais néanmoins il fera des études dans un internat sur Paris pendant quatre années, sans toutefois oublier Jeannette et Marceau, auxquels il rend visite pendant les vacances.
    Ils sont très fiers de lui, même si son absence pèse à la ferme et que Jeannette a du mal à faire le travail toute seule lorsque Marceau tombe malade.
    La seconde guerre mondiale éclate et l'équilibre va se rompre, il partira sur le front. Il se liera d'amitié avec un Parisien Riri et Momo originaire de sa région. Ils deviendront des amis fidèles... Leur amitié sera d'un grand secours à Charles...
    Chacun des garçons va perdre son enfance pendant la guerre en vivant des événements différents.
    Il n'oublie pas Marie-louise, jeune fille légère, frivole, humiliante qu'il a rencontré alors qu'il était adolescent, ils se croisaient de temps en temps quand il était chez Jeannette et Marceau. Elle ne lui a rien promis mais il en tombe amoureux fou et elle occupe sans cesse ses pensées.
    Les années passent... il est toujours en proie à sa difficulté identitaire et est en recherche constante d
    Et puis Marceau sur son lit de mort, va lui donner les premières réponses à ses questions sur ses origines...
    Peu à peu il recueille des informations qui vont le bouleverser et peut-être modifier le cours de sa vie....

    Tout au long du récit on ressent très bien le mal-être de Charles, le mépris des autres habitants. Le regard pesant des autres, les mystères sur son passé et les « on-dit » le blessent.
    L'histoire est belle, à la fois douce et dramatique. Nous sommes touchés par ce garçon sympathique, intègre, pour qui le secret de ses origines perturbe beaucoup. Charles et Jeannette, sont deux personnages très attachants. Dans un petit village où tout se sait mais que tout le monde se tait, il est compliqué pour un jeune garçon né naturellement de trouver sa place en tant que personne à part entière.
    L'écriture est visuelle, on s'imagine très bien les paysages de Lozère, le dur labeur dans les fermes et la rudesse des gens des campagnes isolées.
    Avec ce récit, on comprend alors combien une vie peut-être vécue difficilement quand il y a un secret de famille et quand la question de la naissance se pose. 

    Ce roman est très bien représentatif de cette époque.
    Il est merveilleusement écrit, la lecture s'en trouve alors fluide..
    Je conseille ce petit roman à tous les lecteurs amoureux des romans de terroir qui ont envie de lire une histoire simple et joliment écrite.


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 14 Octobre à 20:51

    J'ai déjà lu cette auteure, mais il y a très longtemps et je ne pourrais plus dire quel(s) titre(s) j'ai lu(s). 

    Un roman du terroir de temps en temps, je veux bien. 

    Bonne semaine. 

      • Lundi 15 Octobre à 18:40

        Merci Philippe pour ton commentaire. C'est vrai que les romans de terroir de temps en temps, ça fait du bien...et ça nous sort du contexte social et urbain actuel. 
        Bonne soirée

    2
    Lundi 15 Octobre à 11:41
    Alex-Mot-à-Mots

    Une bonne pioche.

      • Lundi 15 Octobre à 18:41

        Oui Alex, tu résumes fort bien happy

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :