• « Le chemin de Peyrelongue » de Gilbert BORDES

     Le chemin de Peyrelongue

    Titre : « Le chemin de Peyrelongue »
    Auteur : Gilbert BORDES
    Genre : Roman court en gros caractère
    Éditions : Libra Diffusio
    Année : 2007
    Nombre de pages : 90

    Résumé :

    La Seconde Guerre mondiale est terminée. Pierre Lestange revient au pays, près de Brive, après des années passées en Allemagne comme prisonnier. Paul, son jeune frère, a été fusillé par les Allemands.
    Le retour sur le domaine familial de Peyrelongue n'est pas aussi facile qu'il y paraît. En effet, il a connu, là-bas, une jeune Allemande, Astrid... et monsieur Antoine, son père, qui a toujours tout dirigé, ne peut accepter cela : Jamais une Allemande n'entrera à Peyrelongue, déclare-t-il en détachant bien ses mots. Pierre Lestange réussira-t-il à sauver son amour et à garder le domaine de famille ? C'est un roman profondément humain et généreux que nous livre ici Gilbert Bordes, un roman dans lequel on retrouve cet amour de la terre et de la nature qui sous-tend toute son œuvre.

    Mes impressions :

    Ce texte se lit très vite et j'ai eu du mal à le ranger dans une catégorie, j'ai hésité entre « nouvelle » et « roman ».
    Je regrette qu'il soit si court, mais malgré cela l'auteur fait passer de l'émotion.
    On retrouve les thèmes chers à Gilbert BORDES, son identité : la terre, la période Guerre, l'héritage culturel et financier, la filiation, les secrets, les relations familiales, avec parfois la confrontation et le deuil d'un enfant chéri.
    Le style est toujours aussi agréable, on se plonge dans l'histoire comme dans un canapé et on n'ose pas en sortir. Les personnages sont profonds, ils sont parfois peu démonstratifs mais il faut lire entre les lignes alors on saisit toute leur complexité.
    Bien sûr j'ai aimé cette histoire bien que déjà traitée plus ou moins bien, pour l'époque  : trahison, amour, filiation, famille....

    La détermination d'Antoine le père, et celle de Pierre le fils, malgré son sentiment de trahison, puis le rejet du père et les commérages des gens du village font de ce livre un condensé d'humeur et de profondeur.
    Et je le recommande aux lecteurs qui apprécient cet auteur.

    BORDES Gilbert, Le porteur de destins
    BORDES Gilbert, Le silence de la Mule
    BORDES Gilbert, Le chat derrière la vitre
    BORDES Gilbert, Les Terres brûlantes
    BORDES Gilbert, Juste un coin de ciel bleu
    BORDES Gilbert, Le voleur de bonbons

    BORDES Gilbert, Les vents de la liberté


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 9 Septembre 2014 à 20:13

    J'ai lu plusieurs titres de Bordes il y a quelques années. Il doit m'en rester deux (assez gros) dans ma bibliothèque. Il faudra que je me décide de les en sortir un jour. Peut-être à l'occasion d'un challenge...

    Bonne soirée. 

    2
    Mercredi 10 Septembre 2014 à 07:02

    Si ce n'est pas encore fait, je te conseille de lire "Le porteur de destins", celui-ci reste mon préféré et le premier que j'ai découvert de cet auteur. Une histoire de facteur pendant la guerre qui remet les nouvelles de ceux partis au front....
    Bonne journée à toi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :