• « Le passeur du temps » de Mitch ALBOM

     Le passeur du temps de Mitch Albom

    Titre : « Le passeur du temps »
    Auteur : Mitch ALBOM
    Genre : roman
    Éditions : Pocket
    Année : 2014
    Nombre de pages : 283

    Quatrième de couverture :

    Un jour, Dor commença à compter. Les secondes, les minutes, les heures. Il fut le premier à mesurer le temps. Le premier à vouloir l'arrêter aussi...
    Ce crime lui valu d'être exilé dans une caverne, condamné à écouter toute les suppliques de ceux qui vinrent après lui – encore quelques minutes, quelques heures, quelques années....
    Mais aujourd'hui, Dor peut se racheter, en allant à la rencontre d'une jeune femme, prête à mettre fin à ses jours, et d'un riche homme d'affaires malade, désireux, lui, de vivre éternellement.
    Pour les sauver, pour se sauver, Dor va devoir leur apprendre la vraie valeur du temps. 

    Mes impressions :

    Dès les premières lignes j'ai su que ce livre me plairait, déjà parce que j'ai lu plusieurs romans de cet auteur et je reste en général toujours attirée par ceux qui sont philosophiques, psychologiques et qui nous livrent une morale et/ou une leçon de vie.
    Ce conte ici, a une présentation soignée, bien cadrée, ciblée et est tellement bien écrit que nous sommes totalement immergés.
    Le commencement de cette histoire se situe à l'aube de l'histoire humaine ; elle nous raconte le temps et ce qu'il signifie. Comment un homme a commencé à le mesurer puis à le compter.
    Dans le prologue à l'aide de scénettes, l'auteur présente ses personnages, on les retrouve dans leur cadre de vie, leur intimité, et/ou de leur famille. Ils se situent dans plusieurs espaces-temps :
    Il y a Alli la fille et Dor le garçon, ils sont des enfants ; ils deviendront de jeunes adultes et vivent des jours insouciants...ils vivent sans s'occuper de la mesure du temps, sans horloge. Toute une vie sans mesurer le temps, est-ce possible ? Pourtant, seuls les humains se servent de l'espace temps, de repères, alors que même sans ce repère la terre continue de tourner.
    Quand Dor se rend compte que l'on peut compter le temps, il en fait sa passion de chaque jour, il le mesure, l'écrit, le chiffre.
    Nim son ami d'enfance a soif de pouvoir, il va devenir Roi, tout le monde va le craindre et le vénérer (Tour de Babel)
    De nos jours, il y a Sarah Lemon, jeune adolescente, mal dans sa peau, un peu ignorée et moquée et malmenée de tous.
    Et Victor Delamonte, homme riche de plus de 80 ans, qui a une tumeur des reins. Il se sait condamné et proche d'une mort certaine.
    Le père temps terrestre, Dor, a courroucé Dieu, alors il est exilé dans cette caverne, il doit écouter les suppliques du monde, pendant des heures, ou des années, ou pendant très longtemps...le temps de réussir sa mission qui est de faire entendre aux hommes la vraie valeur du temps.
    Au début il y a sans cesse des va-et-vient entre le passé de Dor, Alli et le présent avec Victor et Sarah.
    Dor s'intéresse à la mesure du temps du jour, Victor à l'immortalité et Sarah veut supprimer le temps....mais depuis toujours, la seule chose sur laquelle nous n'avons pas prise est justement ce temps qui passe...
    L'un pourtant voudra l'arrêter pour vivre éternellement et l'autre, le faire avancer plus vite, maîtriser la vieillesse, la maladie, la mort, la vie, le passé , le futur.
    L'un veut trop de temps, l'autre n'en a pas assez.
    Sarah va rencontrer un garçon à qui elle s'attachera vite....mais elle sera vite désillusionnée et en sera profondément affectée en plus d'être victime des dangers d'internet et de la publication sur les réseaux sociaux de mots qui peuvent avoir de lourdes conséquences pour les personnes fragiles psychologiquement. Elle voudra alors mettre fin à ses jours.
    Victor lui, va prendre une décision étrange celle de prolonger sa vie en la suspendant temporairement dans la glace, ceci afin qu'une solution médicale soit trouvée pour lui et qu'il puisse guérir une fois l'avancée de la science confirmée....Il se rattache à l'idée qu'un jour il pourra être ramené à la vie et être soigné.
    Mais qu'en sera-t-il exactement ? Iront-ils au bout de leur choix ?...Dor veille....
    Les Destins de Sarah et Victor sont liés, par le temps comme pour tous sur terre.

    Ce livre fait du bien, il apporte de l'espoir même si j'ai trouvé trop courte la partie qui montre à Sarah que la vie est précieuse, que le temps nous aide parfois et à Victor que malgré tout, il faut laisser œuvrer le temps qui passe même quand nous arrivons au bout du nôtre. J'aurais aimé un approfondissement plus conséquent, pour que la sensibilité et la puissance de ce roman prennent toute leur ampleur, leur force.
    Ce conte résonne en chacun de nous, parce qu'il touche un thème qui est essentiel dans ce monde mais également par les personnages qui sont en souffrance.
    Notez que j'aime aussi beaucoup la couverture.

    Quelques citations :

    « C'est quand nous sommes le plus seul que nous acceptons la solitude d'un autre »
    « Le temps n'a pas de fin, rien n'a d'importance. Sans perte ou sacrifice, nous ne pouvons apprécier ce que nous avons »
    « Il y a une raison pour laquelle Dieu limite nos jours, c'est pour que chacun d'eux soit précieux »

    La dernière leçon
    Les cinq personnes que j'ai rencontrées là haut
    Pour un jour de plus
    Le vieil homme qui m'a appris la vie
    Premier appel du paradis

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 10 Août 2014 à 10:43
    Laeti

    J'avais aimé " les cinq personnes que j'ai rencontrées là-haut" celui-ci me tenterait bien aussi mais pas maintenant... J'ai plein de livres dans ma PAL.

    moi aussi j'aime beaucoup la couverture!

    2
    Dimanche 10 Août 2014 à 11:28

    Et je suis pratiquement certaine que tu aimeras smile !

    Pareil j'ai de l'avance dans ma PAL ... mais j'aime tellement les livres.

    3
    Dimanche 10 Août 2014 à 14:59

    J'ai lu 2-3 livres de cet auteur mais je ne connaissais pas celui-ci. D'après ce que tu en dis, il faut absolument que je lise. Merci pour la découverte et à bientôt (je boucle mes valises). 

    4
    Lundi 11 Août 2014 à 07:36

    Oui Philippe, je pense que ce livre est à découvrir....encore plus si tu as aimé les précédents de cet auteur.
    Alors Bonnes vacances, repose-toi bien, profite et reviens en pleine forme. smile

    5
    Lundi 11 Août 2014 à 19:55
    Alex-Mot-à-Mots

    La couverture est sympathique, en effet.

    6
    Mardi 12 Août 2014 à 07:19

    Le mécanisme du temps et de la vie....qui passe...

    7
    Mercredi 20 Août 2014 à 20:05

    Jolie couverture ! Et je vois que Mitch Albom développe encore ses thèmes de prédilection ! Pas grave, il y est très bon.

    8
    Jeudi 21 Août 2014 à 09:29

    En effet, comme tu dis, il est très bon !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :