• « Rose-thé et Gris-souris » de Marie-Catherine DANIEL

    « Rose-thé et Gris-souris » de Marie-Catherine DANIEL

    Titre : « Rose-thé et Gris-souris »
    Auteur : Marie-Catherine DANIEL
    Genre : Roman
    Éditions : Milady Littérature (Ebook)
    Année : 2014
    Nombre de pages : 123

    Résumé :

    Elle, c’est Gertrude, une comptable.
    À peine débarquée à la Réunion, elle traîne derrière elle un bagage un peu trop lourd à porter et aimerait se fondre dans le paysage. Elle a décidé que le rose-thé et le gris-souris étaient les bonnes couleurs pour se faire accepter dans le supermarché où elle travaille.
    Un supermarché dont le patron, François, est autant du genre à exiger des heures sup le samedi matin... qu’à lui offrir Le Grand Livre d’Or de la Poésie Réunionnaise.
    Lui, c’est Dégage. Un chien errant.
    Il vient de perdre toute sa famille. Mais il n’est pas désespéré : il va fonder un nouveau clan ! Il a justement repéré une humaine fort sympathique, qui ne « l’appelle » pas quand il se met à la suivre.
    Gertrude a peur des chiens, elle n’apprécie pas du tout qu’un clébard squelettique et galeux s’attache à chacun de ses pas.
    Pourtant, c’est grâce à lui qu’elle apprendra peu à peu à redonner une chance aux autres et à la vie..

    Mes impressions :

    Un livre rafraîchissant, qui parle de deux solitudes. Celle de Gertrude 27 ans, comptable dans une grande surface à la Réunion depuis trois semaines et celle d'un chien errant, qui se nomme Dégage.
    Rose-thé et gris-souris est donc l'histoire de cette jeune femme blessée par la vie qui s'attache peu à peu à un chien errant, lui même en quête d'amour, de tendresse, et qui espère trouver un foyer chaleureux.
    Cependant Gertrude voit bien que le chien la colle mais elle a peur des « clébards » depuis la maternelle alors elle décide de le confier à la SPA.
    Pourtant lui est tenace et déterminé à conquérir le cœur de la jeune femme ; il mettra beaucoup d'ardeur à se faire accepter et ne lui tiendra même pas rigueur quand elle l'amènera à la SPA. Cela va lui permettre d'ailleurs de rencontrer une petite chatte, avec laquelle il se lie d'amitié.

    Le narrateur est alternativement Gertrude et Dégage. Ils racontent tour à tour leurs ressentis sur leur rencontre mais pas seulement, car ils nous livrent leur quotidien qui n'est pas toujours très rose.
    En ce qui concerne leur rencontre, elle est perçue différemment. Lui interprète positivement les actes de la femme qu'il espère être sa future maîtresse, pourtant Gertrude ne veut pas adopter de chien. Elle a tendance à rejeter Dégage, et à passer à côté de lui sans s'attarder. Elle l'évite, elle le fuit même et lui s'accroche, et imagine que ce n'est pas totalement perdu.
    Un dialogue silencieux se crée entre eux.
    Gertrude, tente de s'intégrer dans son nouvel emploi mais elle se sent différente dans ses vêtements peu coûteux, choisis, dans les tons gris-souris et rose-thé afin de ne pas trop se faire remarquer et se fondre dans la masse.
    Dégage est si pelé et si eczémateux qu'on devine à peine qu'il est censé être noir et blanc....
    Et puis il y a leur entourage, Gertrude, non sans appréhension se lie d'amitié avec ses collègues, et puis le patron assez timide va lui parler et même l'inviter à sortir avec lui....mais qu'adviendra-t-il ?

    Tout est léger ou presque dans ce roman sans prise.
    Malgré le fait qu'un chien se retrouve seul après l’éradication de ses camarades et malgré l'évocation des absents, comme, Tao, un ami de Gertrude à qui elle pense souvent avec nostalgie et affection, le passé pesant de Gertrude n'alourdit pas l'ambiance de ce roman touchant et bouleversant.
    L'humour particulier de Gertrude, sa façon de concevoir les événements avec naïveté, sans ornement nous la rende attachante. Elle est naturelle et modeste.
    Dégage est marrant, on s'imagine très bien ce petit chien à l'allure convaincante.
    Au final, Dégage, va redonner la force à Gertrude de s'ouvrir aux autres, accepter de faire des rencontres, et avancer dans la vie.

    Ce roman dégage sans jeu de mots, de l'humour de la tendresse et de la générosité, ainsi que de l'humilité.
    Il est empli de tendresse, de sensibilité. Les situations et les personnages ne laissent pas indifférents parce qu'ils sont singuliers, vrais, loyaux et sincères.
    Le dénouement laisse entrevoir un futur, plutôt rose pour les personnages et cette note d'espoir fait du bien.

    A lire en cette fin d'année maussade....


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 30 Décembre 2016 à 17:54

    Encore un livre que je ne connais pas du tout.

    Le chien sur la couverture est plutôt craquant ! 

    Je trouve que le titre est joli. Pour le reste, je ne sais pas...

    Bon réveillon demain. 

      • Samedi 31 Décembre 2016 à 12:51

        Oui Philippe, le chien est craquant, il a une bonne bouille smile !
        Je te souhaite un bon réveillon.

    2
    Samedi 31 Décembre 2016 à 17:27
    Alex-Mot-à-Mots

    Idéal en ce moment, en somme.

      • Lundi 2 Janvier à 15:43

        Oui tout à fait...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :