• « Le jour où j'ai rencontré un ange » de Brigitte MINNE

    Le jour où j'ai rencontré un ange

    « Le jour où j'ai rencontré un ange » de Brigitte MINNE

     

    Titre : « Le jour où j'ai rencontré un ange »
    Auteur : Brigitte MINNE
    Genre : roman jeunesse
    Éditions : Les romans Alice jeunesse
    Année : 2007
    Nombre de pages : 142

    Quatrième de couverture :

    Depuis la mort de sa mère, Thomas, douze ans, et son papa artiste peintre se sont repliés sur eux-mêmes. Rien ne les fait sortir de leur chagrin et de leur solitude. Jusqu'à l'arrivée de Tilly et de ses parents, les nouveaux voisins. Tilly a quinze ans. Avec ses tresses et ses habits aux couleurs vives, elle ressemble à Fifi Brindacier. Mais Tilly n'est pas tout à fait comme les autres : elle est trisomique. Sa bonne humeur, sa vivacité, ses éclats de rire et son monde imaginaire vont redonner à Thomas et à son père le goût de vivre. Et les aider à accepter l'inacceptable. Un roman tendre, émouvant et drôle, sur une amitié entre deux enfants qui s'épanouit malgré leurs différences - ou peut-être par la grâce de leurs différences... Le récit est mené à la première personne (par Thomas, le jeune narrateur), ce qui le rend encore plus attachant.

    Mes impressions :

    J'ai apprécié ce roman qui parle de différence, d'acceptation, de tolérance et de renaissance.
    Deux thèmes principaux sont abordés, le deuil et la différence (la maladie d'une petite fille trisomique).

    Ce roman n'est pas vraiment triste car il dit avec humour que rien n'est figé. Tout peut renaître. La tolérance existe encore de nos jours malgré une société plutôt égoïste.
    L'histoire : Thomas un garçon de 12 ans et son papa artiste peintre viennent de perdre la femme et mère dans un accident de voiture. Leurs nouveaux voisins Marc le père, Catherine la mère leur proposent de partager un repas et là, ils font la connaissance de Tilly, leur petite fille drôle mais différente, elle est atteinte de trisomie 21. Malgré cela elle apporte peu à peu de la joie à Thomas qui raconte alors au fil des pages leurs moments passés ensemble ; il est le narrateur émouvant, ce qui donne de la force au roman.
    Au début du roman, il décrit avec maladresse Tilly ; il emploie ses mots à lui qui peuvent être parfois un peu rudes ; mais plus loin il parle toujours avec chaleur et générosité.
    Le père et le fils sont dévastés par la mort de la femme et de la mère. Le père surtout se laisse aller, même s'il continue de peindre, il prend de moins en mois soin de lui...
    La rencontre avec cette petite fille étonnante, va leur permettre de faire face. Tilly leur amènera une note d'espoir et de renouveau. Sa naïveté, sa légèreté d'esprit va, au quotidien les aider à prendre les choses avec moins de peine et de désarroi.
    La gentillesse de Tilly, sa générosité, sa sensibilité, vont soutenir Thomas et lui permette d'affronter l'absence de sa maman. Ils vont s’apporter mutuellement et devenir amis.
    Le thème de la différence, de la maladie est traitée avec respect et douceur. Je pense que cela peut aider les enfants à dédramatiser la trisomie 21. Les enfants atteints de ce syndrome restent attachants, parfois fragiles mais ils restent des enfants à part entière !On peut être différent et rester joyeux et attendrissant.
    J'ai aimé que l'auteur ne s'attarde pas sur les détails de la maladie mais insiste sur la psychologie, la rencontre, l'acceptation et la tolérance ainsi que sur les sentiments que tout cela engendre.
    Les phrases sont simples, l'histoire est belle et touchante. Les jeunes adolescents pourront apprécier cette histoire remplie de sensibilité, de tendresse et de délicatesse.
    En refermant le livre je me dis que finalement « la maladie » ici n'est pas le mot adapté, j'emploierai bien « différence » voire « particularité » pour parler de Tilly.

    C'est une histoire d'amitié entre deux enfants qui portent un regard différent sur la maladie, l'absence, le deuil.
    Malgré les situations difficiles des deux familles, ce roman est optimiste et réconfortant.

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 14 Octobre 2014 à 10:33
    Laeti

    Si l'auteure a réussi comme tu dis à faire un roman optimiste et réconfortant avec une histoire si triste, alors je lui tire mon chapeau!

    2
    Mardi 14 Octobre 2014 à 20:12

    Je ne connais pas mais je suis sûr que ce livre pourrait me plaire. Je retiens le titre.

    3
    Mercredi 15 Octobre 2014 à 08:27

    Bonjour à vous deux

    Laeti, oui c'est histoire est vraiment très douce à lire malgré les sujets traités.
    Philippe, il me semble oui que ce livre pourrait te plaire. Je commence à connaître tes goûts. smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :