• «Laisse moi te raconter...les chemins de la vie» de Jorge BUCAY

     

    «Laisse moi te raconter...les chemins de la vie» de Jorge BUCAY

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Titre: « Laisse moi te raconter...les chemins de la vie »
    Auteur : Jorge BUCAY
    Genre : Roman
    Éditions : Pocket
    Année : 1994 et (2004 pour la traduction française)
    Nombre de pages : 277

    Quatrième de couverture :

    Pourquoi l'éléphant de cirque, capable d'arracher un arbre, reste-t-il sagement attaché à un maigre piquet ? Parce que, dès sa naissance, il y a été assujetti, et qu'incapable de s'en échapper à cet âge, il n'a plus jamais réessayé depuis. C'est par cette fable que Jorge Bucay, un thérapeute hors du commun, explique à l'un de ses patients qu'il est comme cet éléphant, relié à des centaines de piquets invisibles qu'il croit indéracinables. Et des histoires comme celles-là, Jorge en a beaucoup ! Limpides, faciles à retenir et bien plus éclairantes sur l'existence que n'importe quel discours théorique, elles constituent en effet la base de sa méthode, et elles s'adressent tout autant à son auditeur qu'à chacun d'entre nous...

    Mes impressions :

    Jorge le maître et Damian l'élève, nous font emprunter les chemins qui font la vie...
    Jorge dans ce livre fait une anthologie d'histoires de toutes cultures confondues, mais aussi de phrases percutantes, d'anecdotes, de proverbes venant d'horizons divers et de sa propre expérience dans le dessein de nous faire nous interroger sur nous mêmes et les autres mais aussi sur nos actions aux quotidiens.
    Sous forme de dialogue tous deux nous parlent de la vie et de notre rapport à l'autre.
    Ils évoquent la liberté, le relationnel, l'attachement, la colère, la confiance en soi, la persévérance, l'effort, les pertes affectives, la jalousie, les caprices, mais aussi le poids du regard des autres, la culpabilité, le don de soi ou l'égoïsme, la solidarité, l'insatisfaction, l'acceptation en opposition à la résignation, la possessivité, la vanité, le respect de soi…..tout ceci sous forme de parabole.
    Ils nous invitent à réfléchir et à méditer sur de nombreux thèmes; ils nous inspirent.
    Mais ne nous y trompons pas, nous nous questionnons mais ne pouvons qu'être seulement guidés; car chaque réponse est en chacun de nous; ils nous donnent l'occasion d'interpréter ces petits contes selon notre propre façon de voir les choses.
    Il s'agit d'un roman magnifique que je recommande vivement. Il permet un véritable travail sur soi-même.
    Il serait bon de le lire une première fois comme un roman puis, chaque chapitre, plus profondément en laissant le temps faire son œuvre; car nous nous imprégnions de chaque parabole et chaque métaphore.
    En lisant ce livre j'avais l'impression qu'il avait été écrit pour moi tant il m'a interpellé dans mon fort intérieur.
    L'humeur des deux protagonistes varie selon le quotidien; tantôt agacés, tantôt provocateurs, ou simplement compréhensifs; ils sont à notre image.
    Le style est agréable, limpide ce qui fait que le roman ne comporte pas de difficultés de compréhension.
    Ce livre a une tierce efficacité, il nous détend, nous apprend et nous fait méditer sur la vie, les faits et les relations. Il a en effet un but thérapeutique dans la connaissance de soi et des autres.
    À lire et à relire ! (Peut être rangé dans la catégorie (Philosophie)


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 21 Mai 2013 à 18:54

    j'aime bien ce genre de livre philosophique et pourtant je n'en lis jamais !

    2
    Mercredi 22 Mai 2013 à 07:55

    C'est dommage parce que c'est une mine de sagesse

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :