• « La trahison de la Reine » d'Antonia HODGSON

    La trahison de la Reine

    Titre : « La trahison de la Reine »
    Auteur : Antonia HODGSON
    Genre : Thriller Historique
    Éditions : XO éditions
    Année : 2016
    Nombre de pages : 416

    Quatrième de couverture :

    Un thriller historique et captivant dans les bas-fonds de Londres.

    Printemps 1728. On traîne un homme jeune, bien habillé, dans les rues de Londres, jusqu'à la potence de Tyburn. À son passage, la foule le raille, le traitant de meurtrier. Thomas Hawkins essaie de rester calme. Il est innocent. Et il doit le prouver avant que la corde ne lui serre le cou.

    Il sait, bien sûr, que tout est de sa faute. Il était si heureux avec Kitty Sparks. Pourquoi s’est-il mis à fréquenter le criminel le plus dangereux de Londres ? Pourquoi avoir offert son aide à Henrietta Howard, la maîtresse du roi, dans sa lutte désespérée face à un mari brutal et impétueux prêt à tout pour servir ses intérêts ? Et, surtout, pourquoi avoir accordé sa confiance à la reine Caroline, cette femme pleine d'esprit, qui se révèle une redoutable calculatrice ?

    Elle lui avait promis un pardon royal en échange de ses services. De grâce, pourtant, il n'y aura pas. Thomas Hawkins est conduit au gibet. Trahi. Mais pas seul. Kitty est là. Décidée à le sauver et à faire triompher la vérité.

    Mes impressions :

    Je remercie Mélanie Rousset des Éditions XO pour l'envoi de ce livre.

    Avec cette lecture, j'ai été transportée dans les bas-fonds de Londres avec une intrigue assez simple mais qui a le mérite d'être bien construite et surtout des personnages attachants et là je pense à Tom et Kitty, les personnages principaux.
    Au début du livre, Tom est conduit à l’échafaud, il est accusé du meurtre de son voisin. Fils de pasteur, ce gentilhomme s'est tourné vers la débauche, boit de trop, fréquence les lieux sombres, il a même été incarcéré quelques mois auparavant.
    Aujourd'hui pourquoi et comment en est-il arrivé à être accusé de meurtre de Monsieur Burden son voisin ? Retour en arrière ; l'auteur va nous expliquer pas à pas son histoire.

    Trois mois auparavant Tom a rencontré Kitty, alors qu'il était emprisonné pour dettes ; Kitty l'a aidé à surmonter cette épreuve de l'enfermement et ils sont tombés amoureux. Ils vivent ensemble désormais.
    Elle est propriétaire d'une librairie libertine, léguée par son tuteur Samuel Fleet.
    Sam 14 ans fils de James Fleet, demi-frère de Samuel Fleet vit avec elle. James est chef de la bande de voleurs, il règne sur Saint Gilles, lui et son épouse Gabriela, mère de Sam, ont confié Sam à Tom pour en faire un gentilhomme.

    Puis dans la famille Burden, il y a le père violent, , maître charpentier, Judith sa fille, Stephen son fils de 15 ans. Alice Dun leur servante et Ned est leur apprenti depuis 7 ans.
    Tous ont des liens familiaux qu'ils ignorent plus ou moins mais que nous lecteurs découvrirons au fils de pages.

    Un soir après plusieurs punchs et parties de cartes Tom, rentre chez lui et marche dans Covent Garden. Là il entend des cris et des pleurs dans la maison des Burden, il tente de savoir ce qui se passe, mais Burden s'y oppose et le houspille. Les enfants le repoussent également.

    Quelque temps plus tard, Burden est poignardé de 9 coups de couteau... Tom est tout de suite soupçonné.
    Cette soirée-là va être le point de départ de sa culpabilité aux yeux des habitants de la ville, et aura raison de son passé et avenir.

    Il y a quelques mois, Tom avait déjà été soupçonné d'avoir tué un homme dans le Borrough, est-ce une vérité ou une rumeur ?
    Gorson, magistrat de la ville, dévoué de la société pour la réforme des mœurs, n'aime pas Kitty , ni Tom et ne s'en cache pas. Il n'espère qu'une chose, prouver la culpabilité de Tom pour enfin être débarrassé de lui et de sa mauvaise influence sur la ville.
    Le juge tente de creuser les faits pour tenter de découvrir la vérité.

    Un matin Burden est retrouvé assassiné chez lui ! Les soupçons se portent immédiatement sur Tom, de par son passé et les menaces proclamées précédemment à Burden !
    Tom quant à lui soupçonne Judith, soit Stephen soit Ned … Il va alors tenter de démêler cette affaire. Avec Kitty ils vont faire des découvertes surprenantes.
    James demande à Tom de rencontrer une dame de la cour (Henrietta Howard) qui réclame de l'aide. Cette femme n'est autre que la maîtresse du Roi.
    En allant s'enquérir de ses soucis, sur les lieux du rendez-vous, il frappe le mari violent de cette dernière.
    La reine demande alors à Tom de devenir son serviteur et son espion, de remplacer Samuel Fleet.
    Il sait alors qu'il va mettre les pieds dans un engrenage.
    James lui propose son aide en lui disant que s'il se met au service de la Reine, il l'aidera mais Tom va être rapidement pris au piège, trahison, machination, mensonges vont devenir le lot de son quotidien.
    La Reine demande à Tom de faire parler le mari d'Henrietta pour qu'elle découvre ses faiblesses afin qu'elle puisse s'en servir dans le but de sauver sa dame de compagnie Henrietta des mains de son mari violent.

    Tom sera finalement condamné, malgré les promesses de la Reine de le gracier....

    L'histoire est plutôt sans surprise mais tortueuse dans les liens de parenté des personnages, ce qui rend le roman un peu plus prenant. Par contre le style est très agréable, nous sommes directement plongés dans l'époque et dans l'intrigue.
    Les personnages sont assez caricaturaux d'une époque.
    Tom et Betty sont des jeunes gens, attachants, loyaux, dévoués à celle/celui qu'il/elle aime.
    Il y a des descriptions et des dialogues dans des proportions égales.

    Je ne peux pas dire que ce roman m'a captivée, en effet, je trouve qu'il y a trop peu de suspense, les rebondissements peu nombreux.
    Ceux qui recherchent un roman historique n'y trouveront que des clichés de l'époque qu'il dépeint, ceux qui veulent réfléchir pour démêler une affaire de meurtre, n'auront pas cette peine car le coupable est pressenti très tôt. Alors je dirai que ce roman n'est pas tout à fait un thriller, ni tout à fait un roman historique...

    Je vous laisse le soin de le lire et/ou de donner votre avis.

    En fin de volume l'auteur nous parle de la vraie Henrietta Howard, maîtresse du roi et de son mari violent ! De la reine Caroline, des exécutions à Tyburn …
    Elle s'est servi de la réalité d'une certaine époque pour écrire son roman, ce qui laisse présager des recherches de documentation et une passion pour ce siècle là....


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 31 Mai 2016 à 20:28

    Je ne connais pas du tout. Je ne crois pas que ce livre m'intéresserait beaucoup.

    Je lis "Un avion sans elle" pour l'instant. Ce livre n'est pas aussi prenant que les deux autres que j'ai lus. 

    Bonne soirée à toi. 

      • Mercredi 1er Juin 2016 à 08:28

        Bonjour Philippe, peut-être n'aimes-tu pas les romans historiques ?
        Michel Bussi a une jolie plume...

        Bonne journée

    2
    Mardi 31 Mai 2016 à 20:41

    Peut-être l'auteur aurait-elle dû opter directement pour un roman historique fidèle à la réalité ?

      • Mercredi 1er Juin 2016 à 08:28

        Bonjour Dona, oui sans doute que cela aurait été mieux....

    3
    Jeudi 2 Juin 2016 à 10:07
    Alex-Mot-à-Mots

    Le côté historique à l'air vraiment bien documenté.

      • Vendredi 3 Juin 2016 à 06:31

        Disons que le contexte, les personnages et les lieux sont bien représentatifs de cette époque....mais au niveau des évènements, il n'y a rien de précis.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :