• « La liste de mes envies » de Grégoire DELACOURT

    « La liste de mes envies » de Grégoire DELACOURT

     

     

     

     

     

     

    Titre : « La liste de mes envies »
    Auteur : Grégoire DELACOURT
    Genre : Roman
    Éditions : JC Lattès
    Année : 2012
    Nombre de pages:187

    Quatrième de couverture :

    Lorsque Jocelyne Guerbette, mercière à Arras, découvre qu'elle peut désormais s'offir ce qu'elle veut, elle se pose la question : n'y a t-il pas beaucoup à perdre ?

    Mes impressions :

    Alors que beaucoup de personnes rêveraient de gagner le gros lot pour pouvoir faire tout ce qu'ils souhaitent faire et acheter, Jocelyne ici n'a pas la même réaction quand elle s'aperçoit qu'elle a le ticket gagnant ! Elle a peur au contraire de perdre tout ce qu'elle a. Elle connaît ce qu'elle a mais que deviendra sa vie si elle accepte d'empocher le chèque ?. On dit bien que dans une situation qui change on sait ce que l'on perd mais sait-on vraiment ce que l'on va gagner ?. Ce livre nous interroge. Il est un bijou.
    Le rêve de Jocelyne 47 ans était d'être styliste à Paris mais elle est mercière à Arras....
    Elle n'a pas la taille mannequin, elle a créée un blog qu'elle remplit d'articles concernant sa passion des étoffes, des boutons, de la broderie.....
    Sa mère est morte et elle souffre de son absence ; son père perd la tête toutes les six minutes suite à un accident vasculaire cérébral.
    Elle a rencontré il y a des années, Joseph et ça a été l'amour fou, aimant, rassurant. Ils ont eu deux enfants qui sont partis maintenant de la maison et qui font leur vie. Un troisième enfant est mort né et le couple en est sorti meurtri. Jo est devenu cruel, il s'est mis à boire. Jocelyne a préféré se taire et a pris sur elle la violence et l'intimidation de son mari. Mais à force de patience et de tendresse elle a apaisé Jo jusqu'au jour où elle gagne une grosse somme au loto....
    Un livre qui a illuminé ma journée....Il est touchant, sensible comme l'est Jocelyne.
    Jocelyne a deux amies proches, deux sœurs esthéticiennes avec lesquelles elle refait le monde autour d'un thé....Les deux sœurs jouent au loto et rêve de l'hypothétique argent et de ce qu'elles en feraient. Elles convainquent Jocelyne de miser à son tour au moins une fois....
    Tout au long du livre, Jocelyne nous parle de ses enfants. Elle nous décrit sa vie, passée et présente, son parcours. Elle est une femme très réaliste, lucide sur les choses de la vie, elle ne se laisse pas berner par la naïveté, mais elle se dit heureuse et les lectrices de son blog l'apprécient grâce à sa gentillesse et sa douceur.
    Quand elle apprend que c'est elle la gagnante elle ne dira rien à personne et au lieu de penser à tout ce qu'elle pourra faire avec plus de 18 millions d'euros elle fait le chemin inverse et pense à tout ce qu'elle risque de perdre.... « Je savais, jusque dans ma chair, que s'il pouvait faire le bien, cet argent pouvait aussi faire le mal »
    Le style de Grégoire Delacourt a un côté très poétique. L'écriture est toute en grâce et délicatesse. Je me suis laissée bercer par les mots et les descriptions qu'il fait notamment lorsqu'il parle de la fille de Jocelyne Nadine, qui ne parlait pas beaucoup depuis sa plus tendre enfance. « Elle gardait les mots en elle, comme s'ils étaient rares. Nous conjuguions le silence elle et moi : regards, gestes, soupirs en lieu et place de sujets, verbes, compléments ».
    Il analyse les choses à la perfection, d'un point de vie de femme et de mère alors qu'il est un homme. Il a su se mettre à la place de son héroïne et parler de la vie avec simplicité, émotion, sentiment et force. Bravo !
    « Il n'y a que dans les livres que l'ont peut changer de vie. Que l'on peut tout effacer d'un mot. Faire disparaître le poids des choses. Gommer les vilenies et au bout d'une phrase, se retrouver soudain au bout du monde »
    Quand Jocelyne écrit ses listes d'abord celles de ses besoins, celles de ses envies puis celles de ses folies, on sent une femme qui est loin d'être exigeante et qui connait les efforts à faire dans une vie ou rien n'est facile !
    Mais peut-on réellement changer sa vie, son destin avec de l'argent ?. Nous rend t-il meilleur ou plus mauvais ?
    Au lieu de trouver calme et sérénité avec cet argent, sa vie va basculer et prendra un tournant auquel les lecteurs et elles mêmes ne s'attendaient pas. Une tournure inattendue et improbable pour Jocelyne.
    Loin de la belle vie imaginée par d'autres avant d'être riche, elle, elle sait que l'argent peut rendre fou et qu'il n'achète pas tout.
    Jo dans ce roman remet les choses à sa place : la vie se vit dans le moment présent, non dans le passé et l'avenir reste toujours incertain...même en ayant beaucoup d'argent.
    J'ai été transportée par ce roman qui parle de la place de l'argent dans une vie ….Il ne fait pas le bonheur et certains disent qu'il y contribue, encore faut-il être sensé....
    L'argent ne fait pas tout et il risque de pourrir bien des choses, comme les sentiments.... « Être riche, c'est voir tout ce qui est laid puisqu'on a l'arrogance de penser qu'on peut changer les choses. Qu'il suffit de payer pour ça ».
    Un livre qui remet les idées et les vraies «valeurs» à leur place.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :