• « L'enfant des autres » de Jacquelyn MITCHARD

    L'enfant des autres

    Titre : « L'enfant des autres »
    Auteur : Jacquelyn MITCHARD
    Genre : Roman
    Éditions : France Loisirs
    Année : 2002
    Nombre de pages : 365

    Quatrième de couverture :

    Imaginez une petite fille dont les parents viennent de mourir subitement. Elle est mignonne, adorable, éveillée.

    Et elle est entourée d'une famille qui la chérit, au sein de laquelle elle a grandi, et qui souhaite la garder. Maintenant, imaginez qu'une deuxième famille, qui a autant de raisons d'aimer cette petite fille, demande sa garde.
    Et , entre tous ces gens de bonne volonté, éclate une guerre féroce...
    L'énorme talent de Jacquelyn Mitchard transforme cette histoire -basée sur un fait réel – en un drame poignant qui maintiendra le lecteur captivé de la première à la dernière page.

    Mes impressions :

    Bien que ce roman soit une fiction, l'histoire est tirée d'un fait divers douloureux.
    Georgia et Gordon sont frères et sœurs de cœurs, lorsqu'ils étaient enfants ils ont été adoptés par Lorraine et Mark...
    Georgia est atteinte d'un cancer en phase terminale. Subitement son mari Ray et elle meurent dans un tragique accident de voiture...alors que Keefer leur fille n'a que 15 mois. Après ce drame leurs proches sont ébranlées mais très vite se pose la question de la garde de Keefer.
    Qui l'obtiendra ? Le clan Mc Kenna, famille de Georgia et Gordon qui ont une tante Nora adorable et des parents qui les aiment comme s'ils étaient leurs parents de sang ? ou les Nye, parents de Ray qui sont plutôt de bonnes familles et fortunés, entourés d'une grande famille ?.
    Je suis sensible au sujet de l'adoption et aux sujets qui s'y rapportent. Je suis convaincue que l'on peut aimer un enfant aussi fort même s'il n'est pas né de soi, et qu'il n'a pas notre sang. Le drame familial qui se joue ici est déchirant. Les familles vont s'affronter. Les membres vont se déchirer pour tenter d'obtenir la garde de Keefer et peu à peu les personnalités se dévoilent.
    Chacun va devoir faire face à des dilemmes et des choix, devra accepter des compromis, devra lutter.
    Les médias vont s'emparer de cette histoire de façon parfois indécente ; mais est-ce judicieux de traiter cette histoire de famille en faisant appel aux médias ? Keefer est impliquée directement dans cette bataille d'adultes, alors est-ce bien pour son équilibre ?
    Les sentiments et les caractères de chacun sont largement développés, avec efficacité. Dommage que le nombre de personnages est conséquent. Surtout au début j'ai eu du mal à suivre mais ensuite, les acteurs essentiels prennent la place principale dans la narration et donc la compréhension des enjeux et le récit deviennent plus limpides. Derrière le parcours juridique que doivent réaliser les deux parties familiales, j'ai trouvé que le sujet était assez bien traité mais insuffisamment autour de l’intérêt de l'enfant. Les deux familles sont motivées certes mais j'ai eu l'impression plus d'une fois, qu'elles l'étaient par égoïsme.
    Bien sûr Keefer, 18 mois, est trop jeune pour choisir.
    Ce qui est certes intéressant, ce sont les passages où l'auteur compare les liens de cœurs à ceux du sang et dénonce parfois des aberrations qui ont été révélées et modifiées depuis. Les articles de lois ont été révisés et reformulés.
    À force de courage et de lutte, ici c'est Lorraine maman adoptive qui va faire prendre conscience des enjeux et de la place des enfants adoptés et de leur statut dans les articles de loi. Un enfant adopté aura les mêmes droits qu'un enfant biologique.

    L'histoire était prometteuse et débutait bien mais je me suis ennuyée surtout au début car il ne se passe pas grand-chose et j'ai noté quelques longueurs.
    Lorsque la bataille juridique commence entre les deux familles, j'ai trouvé que les éléments étaient trop tournés vers les articles de lois, même si ceux-ci sont simplement expliqués, ils ne sont pas assez axés vers le bien être de Keefer, sa sécurité. D'ailleurs l'arrogance de certains membres des deux familles m'a outrée. Mais cela fait partie de l'histoire.
    Au niveau style, j'ai trouvé certaines lourdeurs, trop de personnages cités alors que l'auteur aurait pu alléger les descriptions et liens familiaux indirects.
    Cependant ce roman est riche car il permet de se rendre compte que rien n'est figé même si la loi donne certains éléments de réponse, elle peut être réajustée. Cependant les textes de loi ne font pas tout et les familles ici vont devoir trouver une entente pour épargner la petite Keefer; mais une entente motivée par l'amour qu'elles portent à Keefer.
    La fin est plus ou moins prévisible mais reste bien racontée.
    Ce qui me gêne c'est que les émotions ne passent pas vraiment. Le style est parfois trop direct. Par contre du côté des intérêts des deux familles, l'auteur sait très bien en parler.
    Je n'ai pas réussi à m'imprégner, il manque quelque chose pour rentrer complètement dans ce roman, mais quoi ? Peut-être un peu plus de sensibilité et plus d'implication dans le récit.

    Je vous laisse le choix d'apprécier vous-même ce roman ou pas....

     

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 30 Juin 2015 à 20:25

    Si tu t'es ennuyée, alors, je passe. Bonne soirée. 

    2
    Mercredi 1er Juillet 2015 à 09:01

    Bonjour Philippe, c'était moyen en effet.

    3
    Jeudi 2 Juillet 2015 à 10:27
    Alex-Mot-à-Mots

    L'histoire a l'air intéressante, pourtant.

    4
    Lundi 6 Juillet 2015 à 15:31

    Oui Alex mais il me semble que c'est le style qui ne m'a pas permise de me plonger complètement dans ce roman.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :