• « Est-ce que tu m'entends » De Hugues ROYER

    Est-ce que tu m'entends

    Titre : « Est-ce que tu m'entends »
    Auteur : Hugues ROYER
    Genre : Roman
    Éditions : L'archipel
    Année : 2014
    Nombre de pages : 300

    Quatrième de couverture :

    Le jour où William s'apprête à demander sa fiancée Katsuko en mariage, il est tué par un chauffard.
    Étrangement , son esprit reste sur terre.
    Est-ce pour accomplir une dernière mission ?
    Ne recherche-t-il pas en effet depuis des années sa fille Éden, dont il a été séparé lorsqu'elle n'avait que 2 ans ?
    William est mis à rude épreuve quand le jeune homme qui a causé sa mort cherche la rédemption auprès de Katsuko.
    Fou de rage et de jalousie, William va tout faire pour les éloigner. Mais un esprit peut-il influer sur les sentiments de deux êtres bien vivants ?

    Mes impressions :

    William 37 ans est entre la vie et la mort suite à un accident de voiture. C'est sa compagne Kasuko biologiste moléculaire qui conduisait. Il s'apprêtait à la demander en mariage.
    C'est Achille Nucci, un infirmier qui a percuté la voiture des jeunes amoureux et qui a tué William.
    Kasuko est dévastée quand dans la chambre d’hôpital où elle récupère, elle apprend la nouvelle.
    Mais ce que personne ne sait, c'est que William veille, ni complètement vivant, ni entièrement mort ; il erre telle une âme en peine ;il a des difficultés à passer de l'autre côté définitivement car il sait qu'il a des choses à rattraper, à régler et peut-être à se faire pardonner.
    Dans le monde parallèle, il va rencontrer sa mère, sa grand-mère et même son père.
    Il voit défiler sa vie passée et celle actuelle de ses proches .
    William a eu une fille Éden, au prénom prédestiné, quand il était encore adolescent. La mère d' Éden était une droguée et avait une vie de plus en plus décalée. Un jour elle s'est enfui en enlevant sa fille et William ne l'a plus jamais revue, il a tenté de la retrouver mais sans succès... Cela Éden ne le savait pas... Elle a toujours cru que son père l'avait abandonnée quand elle avait 18 mois.
    L'absence de ce père, le fait de ne pas connaître son passé, perturbe Éden, c'est une fille fragile, en quête d'elle-même, c'est une jeune fille solitaire, incapable de se lier d'amitié et de tomber amoureuse. Elle fait des études de psychologie et travaille dans un Franprix pour payer ses études.
    Elle se réfugie dans l'opéra,la musique classique et la lecture.
    De son vivant, William avait du succès avec une série télévisée, C'était une scénariste connu et reconnu , il a même écrit des livres.
    Éden prend connaissance de ces derniers et se met à les lire et même à les apprécier.
    Au début l'auteur parle très bien de ses personnages : il les habite, nous les présente et il nous raconte, leur attente, leur vie, leurs drames.
    Ils sont entiers, sincères et puis d'ailleurs je me suis attachée à Éden et à William.
    J'ai beaucoup apprécié le passage lorsque Éden recueille chez elle un SDF pour lui redonner un second souffle. Elle est chaleureuse, aimante. Même si elle prend un risque et même si j'ai eu très peur pour elle, j'ai senti que cette jeune-fille avait une belle âme. Comme son père.
    Quand William est mort il avait entrepris la rédaction d'un dernier manuscrit mais il n'a pas eu le temps de l'achever. Est-ce qu’Éden va trouver la copie ? Va-t-elle finir l’œuvre de son père ? Et comment y parviendrait-elle ?
    William veut faire passer des messages et pour cela il doit trouver une personne qui en sera le vecteur...
    Il va tenter de nous faire comprendre la vie et surtout l'intérêt de dire les choses aux gens que l'on aime, ne jamais perdre espoir et de toujours se battre sans baisser les bras. Mais parfois il faut aussi savoir laisser partir ceux que l'on aime car le vrai amour est celui de les voir heureux, avec ou sans nous à leurs côtés.
    J'ai beaucoup aimé cette histoire qui fait beaucoup penser à celles des auteurs Musso et Lévy donc si vous aimez lire ces deux derniers auteurs, je vous conseille ce roman chaleureux, sensible et plein de charme.
    Vraiment j'ai passé un bon moment car le héros William qui se trouve entre deux mondes, est une âme repentie qui a des choses à faire, à dire et j'ai compris et approuve ses remises en question qui vont permettre à sa fille et à sa compagne de vivre pleinement la suite de leur vie.

    Le style nous permet de nous imprégner des situations et du contexte. Malgré tout on a envie d'y croire car chacun d'entre nous a perdu un être cher et nous aimerions savoir que de là-haut il a pu ou peut nous voir et enfin nous réconcilier avec la vie, la vraie.
    Un livre qui nous dit que la mort n'est qu'un passage et qui nous raconte que la vie est précieuse, qu'elle ne se termine jamais réellement et que nous sommes toujours en lien avec nos disparus.
    Un livre qui m'a fait du bien. L'histoire est vraiment touchante, même si elle ne peut être réelle. Elle nous laisse flotter entre deux espérances.

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 16 Juin 2015 à 15:14
    Alex-Mot-à-Mots

    Une lecture qui t'a touché personnellement,  on dirait.

    2
    Mardi 16 Juin 2015 à 20:16

    Le sujet m'intéresse beaucoup. Je retiens le titre. Si je le rencontre, je l'embarque...

    Bonne soirée. 

    3
    Mercredi 17 Juin 2015 à 10:07

    @Alex, oui en effet, ce livre m'a touchée personnellement....

    4
    Mercredi 17 Juin 2015 à 10:08

    @Philippe, j'espère que tu le trouveras.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :