• « Un étranger dans la maison » de Patricia MACDONALD

     

     

     

     

     


     

    Titre : « Un étranger dans la maison »
    Auteur : Patricia MACDONALD
    Genre : Policier / Thriller
    Éditions : Le Livre de poche
    Année : 1988
    Nombre de pages : 253

    Quatrième de couverture :

    Paul, un enfant de quatre ans est enlevé dans le jardin de ses parents près de New York. Onze années plus tard, alors que seule la mère de Paul demeure persuadée que son fils est vivant, celui-ci est soudain retrouvé et rendu à ses parents.
    Mais le ravisseur, personnage à l'esprit dérangé, court toujours, et quelle terrible vérité se cache derrière ces malaises qui assaillent Paul et le laissent chaque fois épuisé ?
    Que s'est-il passé exactement onze ans plus tôt, et pourquoi l'angoisse ressurgit-elle avec encore plus de violence ?
    Construit de façon très originale puisque l'énigme de l'enlèvement ne se pose vraiment qu'après le retour de l'enfant kidnappé et que la psychologie des personnages et leur humanité - même chez les plus inquiétants -sont montrées avec finesse et talent, Un étranger dans la maison est un grand thriller, dans la lignée des classiques de Mary Higgins Clark.

    Mes impressions :

    J’ai été attirée par le résumé et je ne regrette pas d’avoir lu ce livre.
    L’histoire de ce petit garçon qui est de retour chez lui 11 après sa disparition est touchante.
    Ses parents ne retrouvent pas le petit garçon qu’ils espéraient mais un adolescent troublé et troublant. Sa sœur imagine que sa mère la rend responsable de cette disparition.
    Le jour du drame, Anna était montée à l’étage dans la chambre de Tracy laquelle était malade, laissant Paul jouer seul dans le jardin…
    Paul de retour chez lui, revit des scènes continuellement, il a des flashes et ses cauchemars nous révèlent peu à peu l’origine de sa disparition jusqu’à la scène ultime.
    Même si le thème de la disparation a été souvent étudié, l’auteur ici rend cette dernière originale ; le scénario est écrit superbement bien.
    La psychologie des personnages, leurs affects apparaissent à chaque page, décrits de telle façon que l’on ressent leurs confusions très justement ; en particulier Anna.
    Leurs angoisses sont palpables.
    Les descriptions ne sont pas futiles, elles sont subtiles et judicieusement choisies. Le style est limpide, Il n’y a pas de phrases trop longues ; tout est tourné vers l’essentiel. Le suspens et les rebondissements donnent de la profondeur au roman.
    Les dialogues des 2 dernières pages, laissent présager de la suite de la vie de cette famille, ce qui permet de laisser aller son imagination.
    Nous pouvons dire que l’auteur calcule chaque chapitre, chaque scène, et ce méticuleusement ; ce qui rend le roman très bien ficelé, on ne s’ennuie pas une minute.
    Il se lit très vite et il est tellement agréable que nous pouvons le finir en une soirée, tant il est saisissant.
    Je découvre cette auteure avec ce titre et je vais sans aucun doute continuer avec d’autres romans de celle-ci.
    Je le recommande.
    Un coup de cœur pour moi.

    Patricia MACDONALD est une des auteures que j'affectionne, retrouvez-la sur La page de la Book-Mélusine

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 25 Mai 2013 à 13:11

    je veux absolument le lire !!! je le note ....

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Samedi 25 Mai 2013 à 18:12

    Il est génial, c'est le tout premier que j'ai lu de cette auteure et elle ne m'a jamais déçue par la suite

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :