• Série Copines, Amours et Cocktails - Cali KEYS

    Titre : « Téquila Sunrise à Hawai, épisode 1 - Amours, copines et cocktails - Saison 1  »
    Auteur : Cali KEYS
    Genre : Nouvelle/Roman Chick lit
    Éditions : Numeriklivres (Ebook)
    Année : 2013
    Nombre de pages : 44

    Quatrième de couverture :

    Pourquoi ai-je toujours le chic pour me fourrer dans des situations impossibles ? Surtout en amour. Il faut dire que céder au charme de mon patron n’était peut-être pas la chose la plus maligne à faire. Surtout quand ledit patron vous jette comme un poisson pourri après une liaison torride. Heureusement, le magazine My Life m’envoie à Hawaï pour réaliser un reportage sur le Spring Break avec Tania, ma collègue au tempérament bien trempé. Et je compte bien prendre du recul en sirotant des cocktails face à l’océan. Miam ! Je ne vous ai pas dit ? J’ai reçu une lettre mystérieuse juste avant mon départ me conviant à un rendez-vous sur la plage de Kahaluu. Dans trois jours, je saurai qui est derrière tout ça. Mais trois jours, c’est long ! Surtout que mon patron débarque sur l’île et qu’il recommence son petit jeu de séduction...

    Mes impressions :

    Emma est une jeune-femme, impatiente, gourmande, trop enthousiaste, trop familière, trop dépensière et a de sérieux problèmes avec le choix des hommes dans ses relations amoureuses.
    Elle travaille à la direction du journal « My life » et elle a eu la mauvaise idée d’entretenir une passion torride avec son boss, mais voici qu'après quelques mois de relation charnelle, le monsieur en question la quitte ! Elle en souffre, car elle était plutôt amoureuse de ce goujat ; elle avait d'ailleurs succombé facilement à son charme. Elle se jure alors de ne plus tomber dans le panneau et de mieux choisir à l'avenir ses amoureux.
    Après leur rupture, son boss Mickaël, l'envoie en reportage à Hawai pour écrire un article sur les étudiants et la tendance Spring Break, pour résumé « Sexe, drogue et Spring Break, la plage de tous les dangers ». Elle sera accompagnée de sa collègue Tania, responsable d'agence. D'ailleurs cette dernière a changé de comportement vis-à-vis d'Emma. Elles étaient devenues très amies au début de leur relation et voilà que quelques temps après, Tania semble en colère, voire jalouse..Il semblerait que ce soit depuis le début de la relation entre Emma et leur boss...Qu'est ce que cela cache ?. Est-ce que cela a un rapport avec Raphaël, bras droit du patron et qui a un faible pour Emma ????

    Avant de partir à Hawai, Emma reçoit une étrange missive, le message lui demande de se retrouver sur la plage de Kahaluu le mercredi jour du retour à LA. Mais qui se cache derrière cette demande ?
    Après quelques péripéties et après avoir profité de la plage, des fêtes, des cocktails et après un revirement de situation dans sa relation avec son boss, elle décide de se rendre à la fameuse plage de Kahaluu, histoire de voir qui se cache derrière cette proposition....
    Elle va donc à ce mystérieux et rendez et oh surprise !!!!

    Le premier épisode s'arrête là au moment où elle va découvrir l'auteur de ces quelques mots et bien sûr le mystère reste entier, même si l'on se doute de qui a écrit cette bafouille on a hâte de connaître la suite...
    Voilà en résumé le résumé de ce premier épisode.

    Bien sûr, tout est humour et légèreté mais qu'est ce que ça fait du bien ! Ceci n'est pas mon genre préféré mais de temps en temps cela me permet de me déconnecter de la réalité douloureuse et de l'actualité nationale ou mondiale (« Je suis Charlie »), en lisant les aventures de filles trop gâtées...
    Bref un roman pour jeunes femmes qui parle de relation professionnelle, de relations amicales, de trahisons, de rivalités entre collègues, de rapport hiérarchique, de voyage, d'amitié et d'amour mais toujours avec humour et frivolité.
    J'ai envie de lire la suite, juste parce qu'Emma m'est sympathique, elle est marrante, a des défauts, comme toutes les jeunes femmes de ce monde et je suppose que les trentenaires se retrouveront dans ce descriptif !
    Bien sûr que le style est léger, jeune, très enjouée et humoristique et comme je le disais, cela fait du bien...
    Donc je vais suivre pour un temps les pérégrinations d'Emma et de sa collègue Tania, de leur boss et de l’assistant Raphaël...

    Épisode 2 - saison 1 - Daquiri fraise à San Franscisco - Amours, copines et cocktails.
    Épisode 3 - Saison 1 - Mojita à Santa Barbara - Amours, copines et cocktails.
    Épisode 4 - saison 1 - Cosmopolitan à Los Angeles - Amours, copines et cocktails.
    Épisode 5 - saison 1 - Pina Colada à Barcelone - Amours, copines et cocktails.
    Épisode 6 - saison 1 - Bellini à Paris - Amours, copines et cocktails.

     


    2 commentaires
  • La liste de Noël de Jojo MOYES 

    Titre : « la liste de Noël »
    Auteur : Jojo MOYES
    Genre ; Nouvelle
    Éditions : Brage (Ebook)
    Année : 2014
    Nombre de pages : 15

    Résumé :

    Veille de Noël. Chrissie fait ses derniers achats dans l’effervescence de Londres.

    Pour Noël, elle reçoit sa belle-mère. Alors que, sur ordre de son mari, elle se met en quête d’un parfum introuvable et du seul fromage que tolère sa belle-mère, sa rencontre avec un chauffeur de taxi lui ouvre les yeux. Elle n’a aucune envie de passer Noël en famille cette année...

    Mes impressions :

    Comment parler d'une nouvelle de 15 pages sans en dévoiler entièrement le contenu. Je pense qu'ici c'est la subtilité qui fait la différence.
    Le résumé, donne déjà énormément d'indices...mais le mieux est de lire cette nouvelle pour son style et pour son dénouement qui peut parler à chacun d'entre nous au moins une fois dans sa vie....
    Vous dire que j'apprécie énormément la façon d'écrire de Jojo Moyes est un euphémisme. J'avais précédemment lu d'elle "Avant toi" un ÉNORME coup de cœur !
    Alors j'ai retrouvé dans sa liste de Noël tout ce qui fait le charme de son style. Du mystère, de la réserve et une étincelle qui peut apparaître sous la forme d'un personnage, d'une situation singulière ou autre. Ici Jojo Moyes mêle ainsi tous ces ingrédients qui me font regretter que ce court texte ne soit qu'une nouvelle. Car elle pourrait être le prélude ou le dénouement d'un grand et long roman …
    Une femme le 23 décembre s'aperçoit que sa vie n'est pas celle qu'elle espérait... et un « ange » sera là pour enfin la mettre sur son vrai destin ; ou alors sur un autre possible, un avenir meilleur...
    Je recommande ce texte qui est lu en 10 minutes !

    Ce que j'apprécie également chez cette auteure sont ses couvertures de livres, à chaque fois une jeune femme dans un ciel noir étoilé....ou sombre, à l'aube, au crépuscule...

    Jamais deux sans toi


    8 commentaires
  • La leçon de surf de Elin Hilderbrand

    Titre : « La leçon de surf »
    Auteur : Elin HILDERBRAND
    Genre : nouvelle
    Éditions : JC lattès (Ebook)
    Année : 2014
    Nombre de pages : 31

    Résumé :

    Un épisode de la vie de Margot avant Un si beau jour le roman d'été d'Hilderbrand salué par la presse :
    « Un mariage auquel les lecteurs ne pourront s’empêcher de s’inviter ! » Kirkus
    « Un autre délice estival pour les adeptes de fiction féminine. » Library Journal

    Mes impressions :

    Cette nouvelle précède le roman « un si beau jour »  du même auteur où elle traite du thème de l'amour, du mariage, de la fidélité et des engagements.

    Cette nouvelle commence par : « Si Margot avait une chance de changer d'avis – au sujet de son divorce avec Drum -, ce serait grâce à la présence d'Hadley Axelram devant eux dans la file d'attente du juice Bar »

    Ici Margot se pose des questions ou plutôt elle se demande où elle en est de ses sentiments envers son futur mari et les raisons pour lesquelles elle ne ressent plus de jalousie lorsqu'il revoit une femme, Hadley, une ex dont il était amoureux fou avant de la rencontrer elle. Elle provoque et insiste même pour qu'ils se retrouvent et passent du temps ensemble notamment en demandant à son mari, star de surf émérite de donner une leçon au fils de d'Hadley....pour en quelque sorte tester ses sentiments ou même se donner de bonnes raisons de la quitter sans regret...
    Ici encore il y a de la subtilité, des nuances et il est affaire de sentiments et de prise de conscience.

    Je ne vais pas en dire plus car je ne veux pas être plus bavarde que cette nouvelle de 31 pages mais je note qu'elle est bien écrite car l'auteur nous intrigue, nous interroge et ce seulement avec quelques pages !
    À un moment donné de notre existence de couple nous sommes parfois amenés à nous poser des questions ou même elles s'imposent à nous de façon soudaine et même inattendue...j'avais bien envie de voir comment Margot allait résoudre ce dilemme intimiste.
    Bien sûr elle ne donne pas de réponse, chaque histoire n'appartenant qu'à ceux et celles qui la vivent mais elle nous entraîne dans un questionnement qui peut être déstabilisant, car parfois nous n'avons aucune prise sur nos sentiments ni ceux du conjoint car ils ne se commandent pas.

    Cette nouvelle reste sobre, sans surprise mais relativement intéressante quant aux relations du couple.


    10 commentaires
  • Des millins de regrets de Aurélien Poilleaux

    Titre : « Des millions de regrets »
    Auteur : POILLEAUX Aurélien
    Genre : Nouvelle/Policier et thriller
    Éditions : L'anthologiste
    Année : 201
    Nombre de pages : 22

    Résumé :

    On se retrouvait tous dans un bar qui s’appelait Au Grand Rendez-vous. C’était l’unique bistrot du village. En fait, j’ai toujours considéré que son nom entier, c’était Au Grand Rendez-vous des Prolos. C’était une gargote pas très reluisante, un peu miteuse, un peu comme nous. Tous les vendredis, on tentait notre chance à l’Euro Millions. On jouait une grille « multiple », tous ensemble. Un soir, nos numéros sont sortis. Les cinq chiffres et les deux étoiles. Ce soir-là, nous étions tous là. Il ne manquait que Lucie. C’est elle qui avait notre billet…

    Mes impressions :

    Un scénario efficace qui est d'actualité car au-delà des relations humaines et de l'appât du gain il y a la crise économique ! L'argent qui manque. Le début semble banal, un groupe d'amis joue chaque semaine une grille de loto à plusieurs....Les personnages du texte pourraient être vous ou moi.
    La suite est originale, plutôt bien écrite, bien pensée, avec des surprises.
    D'un fait banal on passe à un fait divers dramatique. Le suspense est là.
    Au-delà du récit il y a l’analyse des comportements humains, des personnalités. C'est à dire que
    ce court texte raconte une histoire dans laquelle le rapport à l'argent est mis en avant et donc également les conséquences et les répercussions, l'impact de l'argent sur le mental des gens.
    Ici le gain d'argent entraîne doute, colère, médisance, jalousie dans ce village où se passe l'intrigue. C'est une véritable comédie humaine...jusqu'au drame ! La mort de Lucie.Le côté piment du scénario vient du fait que Lucie l'unique détentrice du billet gagnant semble avoir disparu ou bien comme certains le pensent, est-elle partie avec le ticket gagnant ?. Mais est-ce vraiment le cas ? Le narrateur ne veut pas le croire.
    Les médias, les journalistes viennent compléter le tableau.... pour faire d'un fait divers une macabre histoire dont tout le monde parle.
    Le personnage principal va se lier d'amitié avec l'inspecteur qui va lui donner quelques rudiments, quelques pour mener à bien cette enquête. Peu à peu à force de déduction, de pièces trouvées, de (quand les gens parlnt) on devine, les pièces du puzzle se mettent en place.
    Le narrateur nous lait découvrir à travers sa propre enquête sa façon de raisonner; il s'est improvisé enquêteur et cette histoire va changer sa vie, en modifier le cours mais également sa carrière, elles vont prendre un tournant surprenant.
    L'écriture est efficace, soutenue et nous plonge dans l'univers de ce petit village qui pourrait être le nôtre....

    Moralité : ne négligeons pas les petits événements car ils peuvent devenir grands pour nous-même ou les autres ; et ne nous fions pas aux apparences....


    4 commentaires
  • Et puis elle....

    Titre : « Et puis elle... »
    Auteur : WOMANITY avec la collaboration de Thierry Mugler
    Genre : Nouvelle – mini roman
    Éditions : ZeBook (Ebook)
    Année : 2011
    Nombre de pages : 50

    Résumé éditeur :

    Qui est Zora ? Pourquoi a-t-elle glissé une lettre désespérée dans un exemplaire du célèbre roman de Patrick Süskind, Le Parfum ? Et que faisait ce livre dans le club de lecture d’une ville perdue des États-Unis ? 

    Elaine Damon, une jeune journaliste américaine, se retrouve malgré elle destinataire de ce message. Touchée par les mots de Zora, Elaine tente de reconstruire le puzzle des événements. Encouragée par ses proches, elle plonge dans l’intimité de deux femmes évoluant dans l’univers de la mode et finit par y déterrer une vieille affaire pas très claire…

    Mes impressions :

    L'idée de départ est plus qu'originale, dommage que le site Womanity n'existe plus. Il avait été créé en 2010, il offrait aux femmes du monde entier un espace de création et d'expression. Les internautes apportaient sur un texte leurs contributions : (textes, photos, citations etc...). Sont notés leurs noms et pays à chacune de leurs interventions écrites. Ici le résultat donne un mini roman polyphonique et collaboratif.
    C'est l'histoire d'une jeune femme Elaine, qui vient d'arriver dans une nouvelle ville. Elle qui a toujours rêvé d'écrire a décroché un poste de journaliste dans un quotidien régional. Parce qu'elle ne connaît personne dans cette ville et par trop de solitude, elle s'inscrit dans un club de lecture... Là elle fait la connaissance de Jane, 50 ans qui anime le club. Cette dernière lui donne un jour le livre le Parfum de Dino Buzzati, en le prenant pour le lire le soir, il en tombe une lettre écrite par une certaine Zora adressée à une certaine Betty. Elaine est touchée par les mots qu'elle lit ; elle se trouve des points en commun avec Zora, sa douleur de vivre, son amour perdu, la sensibilité féminine, les mêmes émotions, les mêmes attentes et l'envie de trouver une place dans cette chaîne qui est la vie. Ainsi elle va se mettre en quête de Zora, tenter de la retrouver et pour cela elle va devoir prendre des décisions qui vont changer définitivement sa vie....Elle en parle à ses proches qui l'encouragent dans cette quête.Un des plus grands « nez » abandonne son travail pour se consacrer aux fleurs en voie de disparition, au même moment une top-model disparaît, en laissant une lettre bouleversante dans un roman consacré à un parfumeur...la destinataire du message, la photographe Betty qui les connaissait tous les deux disparaît après avoir vidé sa maison....
    On sait que Zora s'est amourachée de Jonathan rencontré au cours d'un défilé, à partir de ce moment là elle néglige son amitié avec Betty. Jonathan souhaite composer un parfum pour Zora et en faire son égérie....seulement le comportement de Jonathan va changer, et Zora devra faire face à une terrible trahison....
    En tentant de déchiffrer et reconstituer le puzzle des événements passés, Elaine va donc entrer dans l'intimité de deux femmes qui évoluent dans le monde de la mode. Elle va aussi rencontrer des personnes gravitant autour de ces deux femmes...Elle va alors extirper une affaire qui n'est pas très limpide et transparente dans un premier temps.. Les courriels échangés dans la dernière partie de ce mini-roman vont nous aider à comprendre et à découvrir le puzzle dans son intégralité.

    Ce mini roman comporte des maximes, des citations, des réflexions qui prêtent à s'interroger sur le sens de la vie mais surtout sur celle de l'amour et de toutes sortes de rencontres, amicale, amoureuse, livresque....
    J'ai aimé l'idée du départ, mais au fil des pages, l'intrigue m'est apparue un peu confuse, un peu trop recherchée. Est-ce la présence de plusieurs plumes n'a pas permis la fluidité et la limpidité de la lecture ? Je ne sais pas mais en tout cas je pense que ce mini-roman est quand même une réussite parce que nous en ressortons émus, intrigués.

    Des dessins d'Andrea Ventura à chaque nouveau chapitre viennent illustrer ce mini roman que j'ai envie de classer dans le genre nouvelle.

     


    votre commentaire
  •  Les bouts de ficelle de grégoire Polet

    Titre : « Les bouts de ficelle »
    Auteur : Grégoire POLET
    Éditions : StoryLab Decalab Ebook
    Année : 2013
    Genre : Nouvelle
    Nombre de pages : 39

    Résumé :

    Dans Paris. Des regards échangés, des vies qui se croisent, qui s'entremêlent Emma et ses jolies chevilles ; Jean, le beau et patient attaché de presse d'Irwing, écrivain génial, indiscipliné et sur la touche ; Paulo amoureux de sa mère comme tous les enfants, Monsieur Daniel, le vendeur de Kleenex....Mille destins suspendus par un lien tenu et imprévisible, l'amour.

    Mes impressions :

    « Grégoire Polet est publié aux Éditions Gallimard, romans urbains, souvent peuplés d'une multitude de personnages vivant les mêmes jours, dans les mêmes villes sans nécessairement se connaître » ; voilà ce qu'il faut retenir du thème de cette nouvelle.
    Moi qui ai du mal quand il y a beaucoup de personnages, j'ai été servie !
    Ce genre de narration, d'histoire, de mise en place rend la lecture peu fluide, parfois confuse, mais cela n'engage que mon sentiment.
    Si je ne retiens pas les noms, j'ai du mal à retrouver qui est qui et qui fait quoi. Quand l'auteur les met en scènes de nouveau. Cependant le fond m'a beaucoup plus intéressée que la forme. Dans ce court texte, l'auteur parle de nous, de la vie, du quotidien, des relations humaines avec un florilège de situations réelles ou moins réelles, qui pourraient tout à fait exister avec des personnages tous différents les uns des autres.
    Ils sont singuliers, on peut les retrouver dans la société de tous les jours, ils sont crédibles ! On prend connaissance de leurs conversations dans la rue, de leurs faits et gestes, dans un bar, dans la rue, dans un magasin....dans un spectacle même.
    Il s'agit d'une panoplie de personnages, une galerie de portraits, tous attachants, quelques-uns énervants !
    Mais avant tout, il s'agit de les faire vivre, de communiquer, ici l'auteur se sert comme support des scènes de vie quotidienne et des hommes et des femmes qui nous ressemblent parfois.
    Le langage qui est parfois poétique met en valeur une grande ville Paris. Le style profond, contraste parfois avec les scènes courtes. Les 10 personnages sont sensibles, vrais ! Ils se croisent, se parlent, se croisent à nouveau, puis s'entremêlent dans d'autres circonstances.
    Finalement on se rend compte que le monde peut être petit....On se rencontre plusieurs fois à la même boulangerie, au même magasin, au même café, devant chez nous...et la conversation débute ou pas....à nous de nous frotter à la vie des autres, à communiquer car que serions-nous sans les autres ? Laissons-les tirer nos ficelles....
    En conclusion je dirais que cette nouvelle résume, décrit, des destins croisés plaisants à lire !

     


    10 commentaires
  • Sous le gui, Angela MORELLI

    Titre « Sous le gui »
    Auteur : Angela MORELLI
    Genre : Nouvelle (Ebook)
    Éditions : Harlequin
    Année : 2013
    Nombre de pages : 36

    Description :

    Quand Julie se retrouve coincée dans le hall de son immeuble, c’est Nicolas, son nouveau voisin, qui vient à son secours. Une aide qui la trouble infiniment, car Nicolas éveille en elle des émotions qu’elle croyait disparues à jamais, depuis qu’elle a perdu son mari, trois ans plus tôt. Aussi décide-t-elle de suivre son instinct, et de lui proposer de passer le réveillon de Noël chez elle…

    Mes impressions :

    Et voilà, je suis passée à un autre support de lecture grâce à Laeti ; en effet, j'avais envie depuis un certain temps de lire sur liseuse mais je me disais que le papier me manquerait parce que je suis de la vieillie école, j'aime le contact des pages que l'on tourne et les annotations que l'on peut écrire sur un livre papier....
    Laeti m'a convaincue avec ses articles.
    La liseuse que je me suis offerte est une liseuse sur laquelle on peut annoter, marquer des pages, faire des recherches via le dictionnaire Littré incorporé et elle a des tas d'autres avantages comme l'écran rétroéclairé pour lire dans l'obscurité. Je dois quand même avouer que je dois m'y faire avant d'apprécier pleinement de lire sur liseuse. Je sais également que je ne laisserai pas tomber complètement les livres papiers, je garde ce format pour les romans et autres livres avec lesquels je souhaite remplir ma bibliothèque.
    Le premier Ebook est donc un Harlequin eh oui !!!! il est intégré dans les 100 livres fournis avec la liseuse et n'ayant plus rien à lire j'ai opté pour cette nouvelle et je ne suis pas déçue parce que c'est une histoire magique, j'ai envie de dire que c'est la magie de Noël qui opère car elle se déroule à cette période de l'année où tout semble possible....et j'ai parfois besoin de légèreté.

    Cette nouvelle nous plonge dans l'ambiance des fêtes de Noël.
    L'héroïne Julie, écrit des biographies et élève seule ses deux garçons de 7 et 9 ans.
    Elle rencontre par hasard Nicolas son nouveau voisin pilote de ligne devant les boîtes aux lettres de leur bâtiment alors qu'elle est allée chercher les cadeaux pour ses fils, reçus par la poste. Et Nicolas rentrait d'une soirée arrosée organisée par une amie à lui qui joue l'entremetteuse....
    La boîte aux lettres est coincée et Nicolas va venir en aide à Julie. Un service en vaut un autre ; le lendemain la chaudière de Nicolas tombe en panne, Julie qui est la présidente syndicale de leur immeuble se propose de faire intervenir le chauffagiste. Nicolas lui confie les clés de son appartement pour que le chauffagiste vienne la réparer pendant son absence.
    Dès le premier regard, Nicolas et Julie s'apprécient....Est-ce que cette première rencontre pourrait être les prémices d'une belle et longue promesse ?
    De courts dialogues en courtes rencontres le réveillon de Noël approchant, Julie va alors lui proposer de dîner avec elle, ses deux garçons et la vieille voisine du dessous.
    Julie ne cesse pas de penser à ce charmant jeune homme, même si son hyperactivité est de mise pour ne pas sentir l'absence de son mari décédé d'une grave maladie il y a 3 ans.
    Quant à Nicolas il
    trouve Julie originale avec ses vêtements particuliers adaptés aux fêtes de fin d'année , de ses pantoufles rouges, de son grand pull informe rappelant les sapins et les soirs de Noël.
    Bien sûr que ce n'est pas de la grande littérature, il y a quelques clichés aussi, mais sans clichés, ce ne serait pas un Harlequin !
    Angela Morelli apporte dans cette nouvelle de la bonne humeur, de la gaieté et de l'humour avec cette histoire romantique, idéale de fin d'année.
    Son style est sympathique, amusant, léger et rythmé à la fois, on se sent pris dans les filets de la romance....La mièvrerie ne fait pas partie de ce court récit car elle n'a pas le temps de s'installer.
    Angela Morelli va à l'essentiel et raconte une rencontre ou plutôt un coup de foudre fulgurant entre deux êtres isolés... et se termine par de bonheur....


    4 commentaires
  •  

     

     

     

     

    Titre : « Réponds-moi »
    Auteur : Susanna TAMARO
    Genre : Nouvelles
    Éditions : Plon
    année : 2001
    Nombre de pages : 22

    Quatrième de couverture :

    "Qu'est-ce que l'amour ?" A cette question existentielle, chacun des narrateurs de ce livre tente de répondre au travers d'un thème commun, celui de la présence du mal dans la vie. Quand Rosa découvre enfin le secret de sa naissance et semble enfin acquérir une nouvelle identité, son bonheur résiste de justesse à la tentative d'intimidation de l'homme qui essaye, cyniquement, de la séduire. Tout comme bascule l'existence de cette mère reproche à son époux l'accident de voiture dans lequel leur fils a péri. Jusqu'à la découverte d'une lettre de ce dernier qui apporte quelque apaisement à son indicible souffrance.

    Mes impressions :

    Ces trois nouvelles nous parlent de différentes sortes d'amour, l'amour jalousie, l'amour possessif, l'amour parental, filial, l'amour de la nature ou même de Dieu, toujours avec subtilité en essayant de donner des définitions, Suzanne Tamaro nous invite à nous poser la question sur ce qu'est l'amour et qu'advient-il lorsqu'il fait défaut.
    Dans Réponds-moi  Rosa, mal aimée de ses parents, grandit entre un pensionnat, et la ferme de sa tante et de son oncle non aimants et malveillants.
    Alors Rosa, essaie de trouver des preuves de l'existence de l'amour; elle en a entendu parler mais ne le connaît pas alors elle aimerait en parler et poser des sentiments sur ce mot abstrait. « Qu'est ce que l'amour, ce n'est pas une odeur ni une monnaie d'échange ».
    Jeune, naïve, elle comprend que les adultes bien souvent se rapprochent des personnages divins pour combler leur manque d'affection; elle va vers des artifices par désillusions.

    Dans l'enfer n'existe pas, une femme retourne dans la maison de ses parents décédés. Au crépuscule de sa vie elle se pose des questions, sur son mari tyrannique sur leur histoire de famille qui a abouti à la mort de son fils. Elle fait le bilan de sa vie, de ses pertes, ses espérances et ses désillusions. Elle conçoit que leur vie de famille a été ratée; mais qui en est vraiment le responsable ? N'est-elle pas coupable d'avoir été trop lâche et d'avoir supporté sans se révolter les sarcasmes et la violence de son mari ?

    La forêt en flamme, nous parle de jalousie dans un couple. Après la naissance de leur second enfant, Anna dépressive trouve refuge dans la religion et Jésus; Son mari Savério, suspicieux se met en tête qu'elle a rencontré un autre homme. La jalousie s'invite, insidieuse et sournoise dans le cœur et l'âme de Savério alors qu'Anna s'épanouit dans une vie qu'elle a choisi et se rapproche de l'église mais son mari ne veut pas entendre que l'homme vers qui elle s'est rapproché, n'est autre que Jésus. Il va aller jusqu'au bout de la suspicion et jusqu'au drame et jusqu'à l’irréparable. Le pardon de sa fille va t-il lui redonner espoir ? Parviendra t-il à comprendre ses erreurs ?

    Dans ces trois magnifiques et tristes nouvelles, Susanna Tamaro nous fait nous interroger sur l'amour. Est-ce que l'amour est inconditionnel, possessif, est-ce que l'amour n'est pas aussi laisser à l'autre une part de liberté ? Comment grandit-on sans l'amour originel de ses parents ? Aimer et être aimer, n'est-il pas l'essence de chaque destin, de chaque vie ?
    La jalousie, la lâcheté, les artifices, la fuite des responsabilités, la peur nous amène sur de tristes chemins. L'amour est alors entravé par toutes sortes de mauvais sentiments.
    Les prises de conscience viennent l'éclairer et amène un peu de sérénité chez chacun des narrateurs.

    L'écriture de Susanna est poétique, subtile, elle ne met pas de demi-mesure, ses personnages sont trop gentils, ou trop méchants. La frontière est manifeste. Trop de rigueur sans doute dans ces histoires. La violence des mots, la dureté des événements et des situations en font un roman vif .
    La perception de l'amour par tous les personnages est entière, passionnée, jusqu'à la révélation personnelle.
    Je note que ces nouvelles sont écrites avec beaucoup de style, avec philosophie, humilité, délicatesse.
    Certaines définitions de l'amour sont puissantes et remarquablement énoncées.
    Susanna Tamaro, se sert de l'idée de Dieu et de la religion pour exprimer une autre amour inconditionnel.
    Elle se sert aussi de l'amour de la nature d'un des personnages pour exposer les bouillonnements des émotions qu'il ressent dans son corps. Les métaphores, comme celle de la forêt semblable au remous des sentiments humains sont là présentes et rendent les histoires des personnages fortes et ambivalentes.
    Un livre à découvrir parce que chaque épreuve apporte de l'amour à celui qui se pose les bonnes questions et qui n'a pas peur de se remettre en question.
     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique