•  Ne t'inquiète pas pour moi de Alice KUIPERS

    « Ne t'inquiète pas pour moi » de Alice KUIPERS


    Titre : «  Ne t'inquiète pas pour moi »

    Auteur : Alice KUIPERS
    Genre : Roman jeunesse
    Éditions : Albin Michel Jeunesse
    Année : 2008
    Nombre de pages : 242

    Quatrième de couverture :

    Maman, je suis allée au supermarché. Regarde dans le frigo. J'ai arrosé les plantes. J'ai nettoyé la cage de Jeannot Lapin. J'ai rangé le salon. Et la cuisine. Et j'ai fait la vaisselle aussi. Je vais me coucher. Ton esclave à domicile, Claire.
    Une correspondance par Post-it sur le frigo entre une mère et sa fille. Lorsque la mère tombe malade, le temps presse mais l'espoir demeure.
    Un livre comme un trésor qui chuchote à l'oreille l'importance de ceux qu'on aime...

    Mes impressions :

    Ce roman raconte un sujet grave, le cancer du sein. Sa particularité est dans la narration, le thème est abordé sous forme d'échanges épistolaires entre une mère et sa fille adolescente. Le roman est entièrement construit avec les mots laissés sur des post-it, sur le frigidaire entre une mère et sa fille.
    Claire 15 ans est une adolescente qui a des activités normales pour son âge et propre à l'adolescence, le lycée, les amis et les premiers flirts. Sa mère que l'on devine être sage-femme est très prise par son métier. Elles ne se voient pas souvent, elles se croisent, mais se laissent des messages collés sur le frigidaire, ces échanges, constituent le livre.
    Ces post-it sont presque leur seul moyen de communication...

    Avant d'ouvrir le livre, je craignais que la forme utilisée soit plutôt légère pour traiter un sujet aussi tragique, même si je pense que cette façon de communiquer est dans l'air du temps. Mais il n'en est rien puisque l'auteur va à l'essentiel.
    De nos jours certains parents par la force des choses, travaillent et passent de moins en moins de temps avec leur enfant. Je pense que l'auteur a très bien transcrit ce manque là, lié à la vie trépidante des familles actuelles.
    Il me semble qu'il ne faut pas occulter les moyens mis à disposition pour garder quand même le contact, cela est nécessaire même s'ils ne sont pas suffisants.
    Même si ce genre de communication est déconcertant, surprenant, on devine, on ressent quand même un amour fort et tenu existant entre la mère et la fille, un amour qui va se traduire parfois par des absences voulues ou subis par l'une ou l'autre.
    Au fil de ma lecture, les émotions montaient crescendos, avec la peine, la tristesse, la tendresse, toutes dosées parfaitement, sans mièvrerie mais réalisme.

    J'ai finalement beaucoup aimé ce roman, même si sa construction est déroutante.
    Un roman tout en post-it, était difficile à réaliser, mais ici l'auteure à très bien su retranscrire les émotions, la sensibilité, les doutes, les peurs de chacune, à travers leur dialogues écrits.
    Ce style-là a permis de dire l'essentiel, sans longueur.
    Raconter une histoire de quelques mois aussi touchante de cette manière là était pour ma part un défi et il est réussi car sentimentalement et affectivement ce roman est riche, dense à travers la relation et le parcours vécu par Claire et Emma, et surtout il est sans mélo.

    Cette lecture m'a fait verser une larme, elle est troublante mais tellement intense. La fin est triste mais je ne vais rien dévoiler pour ne pas spoiler.
    Tout le monde peut s'y retrouver et être confronté un jour à ce genre de drame...alors lisons-le !
    Ce roman est un coup de cœur.


    6 commentaires
  • Le jour où j'ai rencontré un ange

    « Le jour où j'ai rencontré un ange » de Brigitte MINNE

     

    Titre : « Le jour où j'ai rencontré un ange »
    Auteur : Brigitte MINNE
    Genre : roman jeunesse
    Éditions : Les romans Alice jeunesse
    Année : 2007
    Nombre de pages : 142

    Quatrième de couverture :

    Depuis la mort de sa mère, Thomas, douze ans, et son papa artiste peintre se sont repliés sur eux-mêmes. Rien ne les fait sortir de leur chagrin et de leur solitude. Jusqu'à l'arrivée de Tilly et de ses parents, les nouveaux voisins. Tilly a quinze ans. Avec ses tresses et ses habits aux couleurs vives, elle ressemble à Fifi Brindacier. Mais Tilly n'est pas tout à fait comme les autres : elle est trisomique. Sa bonne humeur, sa vivacité, ses éclats de rire et son monde imaginaire vont redonner à Thomas et à son père le goût de vivre. Et les aider à accepter l'inacceptable. Un roman tendre, émouvant et drôle, sur une amitié entre deux enfants qui s'épanouit malgré leurs différences - ou peut-être par la grâce de leurs différences... Le récit est mené à la première personne (par Thomas, le jeune narrateur), ce qui le rend encore plus attachant.

    Mes impressions :

    J'ai apprécié ce roman qui parle de différence, d'acceptation, de tolérance et de renaissance.
    Deux thèmes principaux sont abordés, le deuil et la différence (la maladie d'une petite fille trisomique).

    Ce roman n'est pas vraiment triste car il dit avec humour que rien n'est figé. Tout peut renaître. La tolérance existe encore de nos jours malgré une société plutôt égoïste.
    L'histoire : Thomas un garçon de 12 ans et son papa artiste peintre viennent de perdre la femme et mère dans un accident de voiture. Leurs nouveaux voisins Marc le père, Catherine la mère leur proposent de partager un repas et là, ils font la connaissance de Tilly, leur petite fille drôle mais différente, elle est atteinte de trisomie 21. Malgré cela elle apporte peu à peu de la joie à Thomas qui raconte alors au fil des pages leurs moments passés ensemble ; il est le narrateur émouvant, ce qui donne de la force au roman.
    Au début du roman, il décrit avec maladresse Tilly ; il emploie ses mots à lui qui peuvent être parfois un peu rudes ; mais plus loin il parle toujours avec chaleur et générosité.
    Le père et le fils sont dévastés par la mort de la femme et de la mère. Le père surtout se laisse aller, même s'il continue de peindre, il prend de moins en mois soin de lui...
    La rencontre avec cette petite fille étonnante, va leur permettre de faire face. Tilly leur amènera une note d'espoir et de renouveau. Sa naïveté, sa légèreté d'esprit va, au quotidien les aider à prendre les choses avec moins de peine et de désarroi.
    La gentillesse de Tilly, sa générosité, sa sensibilité, vont soutenir Thomas et lui permette d'affronter l'absence de sa maman. Ils vont s’apporter mutuellement et devenir amis.
    Le thème de la différence, de la maladie est traitée avec respect et douceur. Je pense que cela peut aider les enfants à dédramatiser la trisomie 21. Les enfants atteints de ce syndrome restent attachants, parfois fragiles mais ils restent des enfants à part entière !On peut être différent et rester joyeux et attendrissant.
    J'ai aimé que l'auteur ne s'attarde pas sur les détails de la maladie mais insiste sur la psychologie, la rencontre, l'acceptation et la tolérance ainsi que sur les sentiments que tout cela engendre.
    Les phrases sont simples, l'histoire est belle et touchante. Les jeunes adolescents pourront apprécier cette histoire remplie de sensibilité, de tendresse et de délicatesse.
    En refermant le livre je me dis que finalement « la maladie » ici n'est pas le mot adapté, j'emploierai bien « différence » voire « particularité » pour parler de Tilly.

    C'est une histoire d'amitié entre deux enfants qui portent un regard différent sur la maladie, l'absence, le deuil.
    Malgré les situations difficiles des deux familles, ce roman est optimiste et réconfortant.

     


    3 commentaires
  •  La fugue de junior lapin

    Titre : « La fugue de junior lapin »
    Auteur : Élisabeth DELAIGLE
    Illustrations : Christiane MOREAU
    Genre : jeunesse
    Éditions : Édilivre
    Année : 2014
    Nombre de pages : 90

    Résumé :

    Pourquoi la ville attire-t-elle autant un petit lapin qui vit dans une clairière de la forêt du Tronc qui fume ? Junior Lapin, car c’est de lui dont il s’agit, va l’apprendre à ses dépens, d’aventure en aventure et de découverte en déconvenue, au cours d’une escapade mouvementée où il fera aussi de belles rencontres. Junior Lapin est blanc et pour qu’autour de lui tout prenne des couleurs, il est recommandé au jeune lecteur de se munir de crayons, de pastels ou de pinceaux pour embellir et animer sa vision du monde !

    Mes impressions :

    Je remercie Élisabeth Delaigle de m'avoir gentiment contactée pour me proposer la lecture de son livre destinée à la jeunesse, en particulier aux enfants à partir de 5 ans et je dirai même que les adultes ne seront pas déçus...
    Précédemment son premier livre "Les contes de la Lune" m'avait également enthousiasmée. Je note que la lune fera un clin d’œil ici aussi à Junior Lapin happy

    Il s'agit d'un livre qui parle aux enfants de sentiments, d'éducation, de persévérance, de mises en garde, d'aventure...
    Au-delà du plaisir de le lire, ce texte a un rôle éducatif et éveille les esprits des enfants sur les responsabilités et l'entrée dans le monde des adultes.
    L'originalité tient dans les illustrations de Christiane Moreau qui permet aux enfants de s’approprier, de prendre part et de faire partie intégrante du texte, en le coloriant. La couverture colorée, vive me plait beaucoup.

    Junior est attachant, gentil comme la plupart des enfants ; d'ailleurs ces derniers pourront s'identifier à lui dans leur attente et impatience de faire « comme les grands ». Junior illustre bien cette envie de liberté puisque lui- même un matin décide de quitter la clairière et sa famille pour aller visiter le monde, l'autre côté...et là il va découvrir combien cela peut-être difficile déjà d'être loin des siens et surtout de faire partie d'un monde que l'on ne connaît pas et qui paraît alors effrayant. Mais il est volontaire, garde confiance, essaie de se rendre utile, de trouver un emploi. Tous les personnages qu'il rencontre sont sympathiques, ouverts, chaleureux, prêts à l'aider.
    Ce texte est quelque part idéalisé mais nécessaire à l'esprit des jeunes enfants.
    Lapin Junior représente le rêve de tous les enfants, devenir grand, se débrouiller seul et partir à l'aventure ; il est généreux, charmant, empli de sensibilité mais il est également naïf et c'est ce qui fait son charme et reflète bien le monde de l'enfance.
    Les expériences qu'il va vivre vont lui permettre de grandir dans son cœur malgré ses maladresses. Il va prendre également conscience que la famille est importante, sans les autres nous avons du mal à nous débrouiller.
    Cette fugue initiatique lui permettra, à force d'être confronté à des situations difficiles mais grâce à sa persévérance, de découvrir le métier qui lui correspondra le mieux. Mais il va devoir patienter avant de l'exercer.
    Inutile de désespérer, les rêves accessibles peuvent se réaliser à force de combativité et de persévérance. Junior Lapin va s’enrichir et apprendre tout au long de son voyage ; il fera avec la conséquence de ses actes et fera connaissance avec la liberté qui n'est pas toujours un long fleuve tranquille.
    Élisabeth Delaigle sait comment manier les mots pour intéresser les enfants même si la signification de certains d'entre eux me semble difficile à saisir pour les plus jeunes ; les parents qui leur liront l'histoire seront indispensables comme dans la vie:-)
    L'auteure avec beaucoup d'imagination sait enthousiasmer les plus jeunes et les plus grands grâce à cette histoire qui implique une famille et la découverte du monde. Dotée d'un sens profond cette histoire agréable et instructive plaira aux aventuriers en herbe.
    Ce petit livre gai et optimiste est un voyage à dessiner.
    Je le recommande !

     


    4 commentaires
  • Le retour de l'ange tome 3

    Titre : « Le retour de l'Ange, tome 3 »
    Auteur : Elizabeth CHANDLER

    Éditions : Le livre de poche Jeunesse (collection jeunes adultes)
    Année : 2014
    Genre : Roman jeunesse fantastique
    Nombre de pages : 246

    Quatrième de couverture :

    Tristan, l'ange éternel, l'amour parfait d'Ivy, erre.
    Déchu de ses droits supranormaux, il est prisonnier du corps d'un meurtrier.
    Ivy n'a plus qu'une raison de vivre : prouver l'innocence de Tristan.
    Et l'empêcher de commettre un crime qui la condamnerait à une damnation sans fin.

    Mes impressions :

    Dans ce dernier tome on retrouve les personnages qui ont fait les joies du début de cette série, mais j'émets un avis mitigé, car je trouve qu'il y a quelques imperfections.
    Concentrons-nous dans un premier temps sur le scénario :
    Si Bryan tue Luke (Tristan) ce dernier ira en enfer car il ne se sera pas racheté avant. Mais selon Tristan
    Grégory doit mourir pour qu'il puisse réparer les erreurs du passé commises.
    Selon Tristan, si Grégory prend possession d'un esprit pour se venger de lui et faire du mal à Ivy, et que cette personne possédée meurt, il sera banni à jamais.
    Lourd dilemme qui occupe les esprits de Tristan, Ivy et Lacey.
    Le but de Tristan reste celui de renvoyer Grégory en enfer et ainsi sauver Ivy. Si Tristan a comme mission également de sauver sa propre âme déchue, il ne parvient pas à oublier qu'il veut sauver Ivy avant tout, cela est devenu sa priorité même si cela n'est pas celle des Anges.
    Grégory prend de plus en plus de pouvoir il parvient à s’immiscer dans les rêves des autres et à leur faire croire des choses fausses, intemporelles , il se réserve le droit de devenir un démon irréprochable et de faire du mal sans scrupules. À la différence de Tristan qui lui veut faire le bien et pour cela va prendre des risques ; nous sommes en présence de deux forces qui s’affrontent.
    Comment doit faire Tristan pour sauver Ivy qu'il aime de toutes ses forces tout en ne pas se trahir et sans se perdre ?.
    Il est alors question dans ce dernier tome de machination, d'antécédents de meurtre, mais également de vengeance, de démon et d'anges bien sûr et surtout d'amitié.
    Il y a de nombreuses confrontations, de face à face, de révélations, de croyances. Ici nous entrons dans les destins, les ordres des choses, la justice. Il n'est plus simplement question de fantasque.
    C'est également une histoire d'amitié , de confiance, de respect, d'entraide.
    Ivy je la trouve un peu trop sûre d'elle alors qu'elle est dans une situation qui devrait l'effrayer, je pense que ce personnage manque un peu d'humilité et de fragilité.
    L'enquête que mène Ivy qui consiste à prouver que Tristan (Luke) n'est pas un meurtrier est pleine de surprises, bonnes et moins bonnes. Elle sera aidée par Will et Beth, ses amis les plus proches.
    La fin est à demi inattendue et j'ai été touchée par celle-ci car au cours de ma lecture, je la voyais se profiler de façon plus positive...elle me paraissait pleine de promesse et en fait la réalité de cette fin est triste.
    Je trouve quand même que ce roman sauf la fin est un peu ennuyeux, pas assez profond.
    Ces jeunes gens agissent et réagissent comme des adultes, ce qui peut faire perdre de la crédibilité au scénario.

    La série :
    Le baiser de l'Ange, tome 1
    Le baiser de l'Ange, tome 2
    Le baiser de l'Ange, tome 3
    Le retour de l'Ange, tome 1
    Le retour de l'Ange, tome 2


    2 commentaires
  •  Enclave les origines Ann Aguirre

    Titre : « Enclave les origines »
    Auteur : AGUIRRE Ann
    Genre : Science-fiction/Jeunesse/nouvelle
    Éditions : Hachette jeunesse
    Année : 2013
    Nombre de pages : 27

    Résumé :

    Dans le roman d'Ann Aguirre, Enclave, les humains se sont réfugiés dans des colonies souterraines. Enclave les origines raconte ce qui les a menés jusque-là. C'est l'histoire d'un garçon qui influencera le destin de milliers de gens et qui offrira son cœur à la personne qui, au fond, avait le plus besoin de lui.

    Mes impressions :

    Robin n’a que neuf ans lorsque la Terre connaît une guerre chimique qui a des conséquences dramatiques sur la population. La famille vit à Times Square. La ville est en ébullition et est déclarée en état d'urgence. Des secteurs entiers sont placés en quarantaine.
    Robin a treize ans quand ses parents font l’acquisition d’un bunker souterrain pour y vivre en sécurité, le temps que la situation s’améliore…mais....
    Le pays n'est plus qu'une apocalypse. La ville est atteinte par le virus Metanoia qui détruit les cerveaux et le corps des survivants.
    Les familles dans les bunkers sont isolées, les familles ne se côtoient pas pour éviter les contaminations et la violence.
    Robin fait la « connaissance » d'Austin et se parlent par interphone ; ils discutent de leur joie, leur peine, le temps d'avant l'apocalypse. Très vite une amitié les lie.
    Puis leurs parents respectifs et 4 autres familles décident de sortir des bunkers et de se voir pour ne plus être isolés les uns des autres ; là Austin et Robin peuvent se voir et passer du temps ensemble, leur amitié sera de plus en plus profonde.
    Mais un énième virus viendra affaiblir ces habitants jusqu'à en tuer la majorité...et bientôt il restera seulement 6 survivants ! Je n'en dirai pas plus mais notez que le thème de départ promet de belles pages de lectures.

    Ce court texte, parle d'amitié, de premiers émois, de sentiments, de tolérance, de découvertes de toutes sortes, malgré une ambiance confinée.
    Je trouve dommage que ce ne soit qu'une « nouvelle » parce qu'elle est bien trop courte même si son but premier est de nous présenter le roman intégral. Je suis frustrée par la fin brutale, de même l'auteur fait grand bond dans le temps, les années passent très vite puis nous survolons ce que deviennent les principaux personnages.
    J'ai trouvé beaucoup de sensibilité dans ces quelques pages ainsi que des personnages profonds.
    Le côté science-fiction me plaît bien quand il raconte le courage de personnages face à l'adversité, face à l'incontrôlable. Les ressources psychologiques et autres des humains sont alors mises en avant.
    Ici c'est bien écrit, on se laisse porter malgré le côté difficile du scénario, ce qui rend le texte encore plus intense.
    Cette nouvelle plutôt présentation dans le texte est suivie d'Enclave, la vie de « Trèfle », une jeune fille qui est née durant le second holocauste. Elle n'est jamais sortie de l'enclave, ce monde fait d'ombres et de fumée. Dans ce texte également les personnages sont touchants, profondément humains...

    Vraiment ces deux textes me donnent envie de lire les romans originaux.
    Je range délibérément cette chronique dans le genre Jeunesse car ce texte n'est pas à proprement une Nouvelle mais une introduction à l'excellente série "Enclave" destinée à la jeunesse. 

    Vous trouverez ci-dessous un résumé des tomes de cette série :
    Enclave 1 – Enclave
    Enclave 2 – Salvation
    Enclave 3 – La horde

     


    2 commentaires
  •  

    Titre : « Mon nez, mon chat, l'amour et moi »
    Auteur : Louise RENNISON
    Genre : Roman/Journal intime
    Éditions : Pôle fiction/Jeunesse
    Année : 2010
    Nombre de pages : 250

    Quatrième de couverture :

    Georgia a 14 ans et sa vie est un enfer ! Non seulement celui qu'elle surnomme Super-Canon sort avec une cruche prénommée Lindsay, mais surtout il y a cette chose au milieu de son visage : son nez.....

    Mes impressions :

    Georgia a 14 ans, ce roman est écrit sous forme de journal intime, dans lequel elle parle de ses peines, de ses joies, des cours au collège, de ses ami(e)s, mais aussi de ses complexes (son gros nez lui mange la figure!), de sa famille qui est assez « extra-ordinaire » d'après elle, son père veut partir vivre en Nouvelle Zélande et sa mère qui s'habille comme une collégienne, a une relation avec l'homme qui se charge des travaux chez eux.
    Georgia a une petite sœur Libby de 3 ans et des parents qui ont des soucis de couple, de travail etc.
    Tout le livre montrent les préoccupations des adolescents qui portent un regard critique aussi sur leurs parents, le fossé inter-générationnel par exemple. On s'attend donc à des confidences d'une jeune fille de 14 ans. Et c'est ce qui se passe. Ce roman sera particulièrement apprécié par les jeunes !
    Les parents ne les comprennent pas et pensent qu'ils connaissent plus la vie que leurs ascendants.
    L'auteure parle d'elle dans ses livres, c'est un texte autobiographique.
    Le cahier commence par les derniers jours des vacances d'été, Georgia croise un chat Angus assez imposant sur le lieu de ses vacances elle va l'adopter et le ramener chez elle.
    Elle a de très bonnes amies, Jas la meilleure, puis Jool et Ellen.
    Elle est amoureuse d'un garçon mais, lui est en couple avec une certaine Lindsay (mais que lui trouve t-il de plus qu'elle ???? Éternelle interrogation !
    Les cours l'intéressent moins que les copines, les sorties, les fêtes et les garçons :
    Les ados s'y retrouveront facilement dans ces lignes, elle décrit plus ou moins fidèlement les journées, le collège, chez elle avec ses amies et ses espoirs, mais également ses déceptions
    La narration est faite sous forme de langage parlé commun, actuel, avec des expressions de jeunes typiques actuels.
    Le portrait de cette jeune fille est parfois touchant, mais aussi souvent corrosif envers les parents, ou la fameuse Lindsay qui a les oreilles décollées, son père veut s'installer en Nouvelle Zélande et sa mère aurait une relation avec l'homme qui fait des travaux chez eux ! Quelle famille !!! Sa meilleure amie lui fait parfois de mauvaises surprises mais c'est la vie enfin sa vie !

    Ce roman n'est pas de la grande littérature vous l'aurez compris mais un aperçu de la vie intime des adolescents et ici particulièrement celle de Georgia.
    Un peu lassant quand même pour les adultes. Au final, il y a 10 tomes, 10 carnets intime de Georgia, je pense m'arrêter à celui-ci même si je suis assez curieuse de la suite, de comment va t-elle se sortir de la période adolescente...
    Je suppose que ces petits livres n'apportent rien aux adultes sauf sans doute la perception qu'ont nos ados, des choses de la vie à un âge où l'on croit que nous sommes intouchables

    Le site de l'auteure en anglais http://www.louiserennison.com/


    6 commentaires
  •  

    Titre : « Le Retour de l'ange » Tome 2 : La poursuite
    Auteur : Elizabeth CHANDLER
    Genre : Roman fantastique jeunesse/jeunes adultes
    Éditions : Le livre de poche jeunesse
    Année : 2013 pour cette édition
    Nombre de pages : 300

    Quatrième de couverture :

    L'esprit vengeur de Gregory a pris possession de Beth. Ivy est terrorisée, car elle sait que bientôt son amie obéira corps et âme à ce monstre. Ivy doit agir vite pour la sauver. Mais comment?
    L'ange Tristan, quant à lui, réalise qu'il est enfermé dans le corps d’un meurtrier recherché activement par la police. S'il veut regagner sa place auprès de sa bien-aimée, il doit trouver un moyen d'être innocenté.
    D'autres forces obscures sont à l’œuvre contre ces amoureux maudits. L'un d'entre eux pourrait prochainement disparaître. Pour toujours...

    Mes impressions :

    Nous reprenons la lecture là où s'arrêtait le premier tome de cette seconde partie. Je trouve cette suite très intéressante, avec de nombreux rebondissements qui donnent un second souffle à la série.
    Tout le monde croit Grégory mort, mais il est de retour, pas de façon charnelle, il prend peu à peu possession de l'esprit de Beth. Il va apprendre à la dominer dans le but de torturer Ivy mentalement et physiquement. Quant à Tristan il est un ange déchu pour avoir redonné vie à Ivy alors qu'elle aurait dû mourir.
    Dans le premier chapitre l'auteur situe de nouveau les événements passés des tomes précédents, ceci reste judicieux. On se remémore facilement le fil de l'histoire.
    Gregory a pris donc possession du cerveau de Beth, quant à Tristan il évolue dans le corps charnel de Luke, jeune homme décédé ayant eu une vie dramatique. Ces alliances vont faire des étincelles. Gregory agit par cupidité, folie meurtrière, jalousie. Tristan agit par amour pour Ivy, sa mission avait été de prévenir du danger que constituait Gregory pour elle.
    Beth, Will et Leacey cette dernière ange amie de Tristan l'ont aidé.Tristan dans ce tome est un Ange déchu, il a sauvé Ivy d'une mort certaine, ce qui va à l'encontre du destin d'Ivy.
    Dans ce tome-ci les personnages sont plus élaborés, plus profonds, l'intrigue y est fouillée même si elle reste simple. Apparaissent d'autres personnalités qui auront toutes un rôle capital, l'histoire se densifie.
    La série devient un thriller, le côté fantastique se fait alors plus discret.
    Ivy ne comprend pas pourquoi Luke lui fait étrangement penser à Tristan. Elle va mener l'enquête sur son passé trouble. Qui était-il avant d'être retrouvé roué de coup et amnésique ? Elle apprend que sa petite amie Corinne fut retrouvée morte après qu'elle ait rompu avec lui ? Est-il le meurtrier, ou la victime d'une machination ?
    Le courage d'Ivy la fait progresser dans sa propre enquête, mais pour cela elle doit affronter son démon, l'incrédulité des autres, la peur. Grâce à sa détermination elle va noter des incohérences qui pourraient disculper Luke aux yeux de la loi.
    Alicia Crowley est un nouveau personnage (entre autres), elle était amoureuse de Luke quand ils étaient au collège.
    Pour ce qui est des autres protagonistes principaux, Lacey est également de retour.
    L'âme de Tristan est dépendante de Lacey et de Ivy, son parcours, sa fragilité nous le rende attachant, son histoire nous émeut.
    Qui doit-il sauver ? Ivy comme il le pense ou lui-même comme lui explique Lacey ? Quoiqu’il en soit, il devra faire face aux dangers, aux démons qui envahissent peu à peu son esprit.
    Ces adolescents sont peu ordinaires, ils ouvrent la porte de l'étrange. L'intrigue mouvementée se renforce avec des meurtres, des machinations, des vengeances....
    La fin est inattendue, de nouvelles révélations donnent du piment à la suite qui pourrait être passionnante pour les adolescents. Je pense que ceux-ci aiment cette série car ils peuvent s'approprier la vie de ces ados hors du commun ! Cette histoire est dans l'air du temps...après les vampires on passe aux anges.:-)
    L'écriture abordable permet une lecture fluide, l'intrigue à la fois surprenante et fantastique reste un attrait pour le public de jeunes adultes.
    Je note le travail de recherche sur les lieux mentionnées dans ce volume. L'auteure explique en fin de volume que certains existent réellement d'autres servent l'intrigue d'autres sont déplacés, modifiés ou rebaptisés.
    Ce qui permet de créer une ambiance quasi réelle.
    À lire sans doute par les jeunes qui aiment le surnaturel.

    Le baisier de l'Ange, tome 1
    Le baiser de l'Ange, tome 2
    Le baiser de l'Ange, tome 3
    Le retour de l'Ange, tome 1
    Le retour de l'Ange, tome 3

     


    votre commentaire
  • Titre : « Le Retour de l'ange » Tome 1 : Le baiser
    Auteur : Elizabeth CHANDLER
    Genre : Roman fantastique jeunesse/jeunes adultes
    Éditions : Le livre de poche jeunesse
    Année : 2012 pour cette édition
    Nombre de pages : 262

    Quatrième de couverture :

    Un an après le meurtre de Tristan. Ivy a enfin retrouvé un peu de sérénité auprès de Will. Alors qu'elle passe l'été au Cap Cod entourée de ses amis, une voiture la percute de plein fouet. Elle aurait dû mourir. Pourtant, elle revient à la vie. Ivy s'accroche à l'idée folle que c'est son ange qui l'a sauvée.

    Mes impressions :

    Dans ce tome on retrouve Beth, Ivy et Will qui pendant les vacances d'été viennent prêter mains fortes à Cindy la tante de Beth, propriétaire d'un cottage.Viennent s'ajouter Kelsey, la cousine de Beth, ainsi que Dhanya une amie.
    Les 4 amies et Will viennent aider à l'auberge pour l'arrivée des touristes. Nouveau décor donc, ils se retrouvent tous au Cap Code et participent à la vie estivale et touristique.
    L'environnement est propice aux vacances avant l'entrée à l'université.
    Beth est médium, et après une séance de spiritisme qui ne se passe pas comme prévue Ivy a un terrible accident de voiture mais elle s'en sort miraculeusement grâce au baiser de Tristan qui lui apparaît entre deux mondes ! Le baiser de la vie ; mais est-ce que cette initiative ne va pas être préjudiciable pour les ex-amoureux ?
    À l'hôpital elle rencontre Guy un jeune homme amnésique. Il ne se rappelle pas de son nom ni de sa vie d'avant. Il a été retrouvé couvert de sang et en bien mauvais état. Personne ne sait ce qu'il lui est arrivé.
    De par sa situation, il est un garçon mystérieux, Ivy s'y attache et l'aide dans sa reconstruction.
    Est-ce que l'arrivée de ce garçon est un signe des Anges ?
    La jalousie de Will est palpable, il tente de mettre en garde Ivy contre la dangerosité de ce garçon.
    Dans ce volume, il y a des trahisons, des mensonges, de la jalousie, de la vengeance mais plus encore que tout cela il y aura le retour de Grégory sous la forme d'un démon, qui prend peu à peu possession de l'âme et du cerveau de Beth !
    Que sont devenus Lacey et Tristan ? Il est peu question d'eux dans ce tome-là.
    Ce dernier est un thriller fantastique avec des rebondissements captivants. Passé, présent, avenir se mêlent à travers le vécu des personnages tous très différents qui redonnent du peps au roman.
    Le style est toujours aussi agréable, simple et rafraîchissant mais de plus en plus profond. Les dialogues et les descriptions s'équilibrent.
    Cette saga est une histoire d'amour au-delà du possible.
    Ce roman est à mettre dans toutes les mains de ceux et celles qui croient aux Anges ou qui sont persuadés que nos intuitions sont l’œuvre de personnes inexistantes ou l’œuvre du destin qui se manifeste par des signes.

    Voir aussi :

    Le baiser de l'Ange, tome 1
    Le baiser de l'Ange, tome 2
    Le baiser de l'Ange, tome 3
    Le retour de l'Ange, tome 2
    Le retour de l'Ange, tome 3

     

     


    votre commentaire
  •  

    Titre : « Le baiser de l'ange » Tome 3 : Âmes sœurs
    Auteur : Elizabeth CHANDLER
    Genre : Roman fantastique jeunesse/jeunes adultes
    Éditions : Le livre de poche jeunesse
    Année : 2012 pour cette édition
    Nombre de pages : 261

    Quatrième de couverture :

    Ivy a échappé de peu à la mort. Tout le monde pense qu’elle ne se remet pas de la disparition de Tristan et qu’elle a tenté de se suicider. Ivy croit devenir folle car elle ne se souvient de rien. Et si son petit frère disait vrai ? Et si elle avait bel et bien été sauvée par « l’ange Tristan » ? De son côté Tristan n’a pas le choix. Il doit redonner la foi à Ivy pour enfin entrer en contact avec elle. Il sait que la vie d’Ivy est menacée et que son agresseur ne s’arrêtera pas tant qu’il n’aura pas réussi à la tuer.

    Mes impressions :

    Début de ce roman : un troisième personnage apparaît, Tom Stetson, ami de Caroline, enseignant à l'université que dirige Andrew.
    À force de persévérance, Tristan parvient à se faire entendre et « voir » d'Ivy. Elle comprend qu'elle court un danger et que Grégory n'est peut-être pas si innocent qu'il semble l'être dans son agression et son improbable tentative de suicide ! Mais que cherche t-il ? Qu'attends t-il ? Pourquoi agit-il ainsi ?
    Ce tome-ci est très prenant. L’intrigue devient intéressante , il y a de l’action, des tensions, des rebondissements pour nos jeunes adolescents.
    Je pense que le public peut-être intéressé par cette littérature, et y trouver de quoi s’évader dans une ambiance à la fois actuelle et fantastique. Ce roman est aussi un thriller. La liaison des troiss est un atout pour l'attention et la curiosité des lecteurs.
    L’écriture reste fluide, avec des descriptions et des dialogues bien maîtrisés. Ni trop, ni pas assez.
    Le roman reste agréable. Il nous plonge dans une ambiance fictive et réelle, thème actuel prisé par les jeunes.

    Le baiser de l'Ange, tome 1
    Le baiser de l'Ange, tome 2
    Le retour de l'Ange, tome 1
    Le retour de l'Ange, tome 2
    Le retour de L'Ange, tome 3

     


    2 commentaires


  • Titre : « Le baiser de l'ange » Tome 2 : Soupçons
    Auteur : Elizabeth CHANDLER
    Genre : Roman fantastique jeunesse/jeunes adultes
    Éditions : Le livre de poche jeunesse
    Année : 2012 pour cette édition
    Nombre de pages : 230

    Quatrième de couverture :

    Ivy ne se remet pas de la mort soudaine et tragique de Tristan. Enfermée dans son chagrin, elle ne voit pas que Tristan essaie de la contacter, notamment par le biais de son petit frère, qui, lui, perçoit sa présence. Il y a pourtant urgence, quelqu'un veut la mort d'Ivy et le tueur est plus proche d'elle que jamais...

    Mes impressions :

    L'auteur dans le premier chapitre rappelle les grandes lignes du premier tome. Elle situe de nouveau les principaux événements et les personnages ; ce qui peut faciliter la compréhension entre les années de parutions éloignées.
    Grégory et Ivy sont presque frère et sœur.
    Le père de Grégory s'est marié avec Maggie la mère d'Ivy.
    Peu de temps après la mère de Grégory se suicide.
    Ivy a un accident gravissime alors qu'elle est en voiture avec Tristan, qui est devenu son petit ami.
    Lui n'y survivra pas. Ivy a beaucoup de mal à surmonter cette épreuve et reste malgré tout et surtout très attachée à Tristan malgré son absence.
    Elle va rapidement perdre confiance et croyance aux anges depuis cette brutale disparition. Mais Tristan va devenir un de ces êtres de lumières...
    Ivy et Grégory sont entourés de leurs amis, Beth qui écrit des textes, Suzanne est amoureuse de Grégory
    Eric un personnage peu recommandable est le meilleur ami de Grégory.
    Will personnage secret se rapproche de Beth.
    Peu à peu le lecteur découvre que certains personnages ne sont pas des personnes de confiance. Tous ont plus ou moins des secrets à cacher.
    Tristan va devoir les découvrir pour sauver Ivy, car qui a voulu sa mort ? ! Est-ce que c'est vraiment la sienne que le saboteur des freins de sa voiture voulait interrompre ?
    Qui veut du mal à Ivy et pourquoi ? Le lecteur s'interroge, élabore des suppositions.
    Est-ce qu'Ivy a vu quelque chose qu'elle n'aurait pas dû voir le jour du suicide de Caroline ?
    Tristan va apprendre avec l'aide de Lacey (un ange) à entrer dans l'esprit des autres pour éclaircir les circonstances de sa mort dans le but de protéger Ivy.
    Au fil des pages, il y a de plus en plus de mystère, de suspense. En décrivant les comportements des uns et des autres, leurs doutes, l'auteure brouille les pistes et donc la seconde partie est étoffée.
    Grégory se rapproche d'Ivy mais on comprend que cette attitude de bonté envers elle cache quelque chose d'obscur.
    Ivy reste attachée à Tristan et sa fragilité nous touche . Elle a perdu la foi mais Philip son frère va percevoir des auréoles de lumières et y reconnaîtra Tristan ; il tente de persuader sa sœur qu'elle devrait elle aussi y croire mais sans succès. Ce qui implique que Tristan ne parviendra pas à entrer en contact direct avec Ivy.
    Dans ce tome-ci le suspense est permanent. Et les doutes pèsent.
    Les personnages sombres, complexes donnent de la profondeur au roman.
    Les jeunes adultes je pense apprécieront le côté surnaturel, fantastique et de même l'écriture fluide qui permet une lecture facile et rapide.
    J'attends de lire la suite avec impatience.

    Le baiser de l'Ange, tome 1
    Le baiser de l'Ange, tome 3
    Le retour de l'Ange, tome 1
    Le retrour de l'Ange tome 2
    Le retour de l'Ange, tome 3

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique