• « Ghost in love » de Marc LEVY

    Titre : « Ghost in love »
    Auteur : Marc LEVY
    Genre : Roman
    Éditions : Pocket
    Année : 2019
    Nombre de pages : 321

    Résumé :

    Ils ont trois jours à San Francisco. Trois jours pour écrire leur histoire.

    Que feriez-vous si un fantôme débarquait dans votre vie et vous demandait de l'aider à réaliser son vœu le plus cher ?
    Seriez-vous prêt à partir avec lui en avion à l'autre bout du monde ? Au risque de passer pour un fou ?
    Et si ce fantôme était celui de votre père ?
    Thomas, pianiste virtuose, est entraîné dans une aventure fabuleuse : une promesse, un voyage pour rattraper le temps perdu, et une rencontre inattendue...
    Digne des plus belles histoires de Capra et de Billy Wilder, Ghost in love donne envie de croire au merveilleux.

    Mes impressions :

    Les fantômes sont un thème qui plaît à Monsieur Lévy, ici il ne déroge pas à son premier sujet de prédilection.

    Thomas 35 ans est un pianiste reconnu. Son père est décédé il y a cinq ans. Jeanne sa mère qu’il voit régulièrement est une femme dynamique, qui aime son fils mais cela ne l’empêche pas d’être directe néanmoins avec élégance et tendresse.
    Tout comme sa mère, Colette sa marraine assiste à ses concerts et elles ont toujours des commentaires bienveillants à la fin du concert. On sent que cette famille est unie.

    Il entretient avec Sophie une artiste comme lui, une relation épisodique et épistolaire, les quelques amis qu’il a sont des amis sûrs mais Thomas est plutôt solitaire et réservé.

    Après avoir fumé une cigarette douteuse, trouvée dans un des tiroirs d’une commode chez sa mère il a des hallucinations. Son père Raymond, un ancien chirurgien, lui apparaît et lui parle…
    D’abord dubitatif et inquiet, Thomas n’en croit pas ses yeux, ni ses oreilles et pourtant tous les deux, vont finir par se rappeler des souvenirs du passé….son père lui fait alors une confidence qui va bouleverser toute sa vie future : il y a de nombreuses années, il a rencontré une femme, dont il est tombé amoureux. C’est parce qu’il veut demander une faveur singulière et inattendue à son fils qu’il se manifeste aujourd’hui. Ses dernières volontés sont quand même un peu particulières...
    Thomas, lui rit au nez mais il va finir par lui rendre le service demandé, alors même que cela doit le faire voyager au bout du monde…..

    Sylvain psychiatre et ami de Thomas, tente de lui expliquer que ses visions sont le fruit de son moi, son sur moi son inconscient et son subconscient mais la fiction rejoint la réalité….

    Ce roman est rempli de bons sentiments. Il y a de l’humour, des rebondissements, l’écriture est agréable, légère, adaptée aux circonstances.
    L’humour de son père et sa nonchalance donnent une petite note plaisante au roman et permettent de démystifier la mort.
    Le fait que Thomas soit un pianiste apporte de la musicalité au scénario.
    Je me suis attachée à Thomas et à Jeanne sa mère alors que l’attitude insolente de son père me déplaît parfois. Derrière cette façade se cache un homme qui a aimé et qui aime son fils.
    Ils vont pouvoir se réconcilier et leurs retrouvailles inattendues et improbables nous émeuvent. Ils souhaitent avant tout rattraper le temps perdu… y parviendront – ils ?
    Certes l’histoire dépaysante est tirée par les cheveux, mais ce roman reste un bon moment de lecture, un roman qui détend. Il nous interroge sur la capacité de chacun à faire son deuil de nos proches et parents.
    Il nous rend nostalgique tout en nous donnant le courage et la force de garder les meilleurs souvenirs, et nous confirme que nos défunts ne disparaissent pas complètement. Ils continuent de vivre dans nos souvenirs.
    Ce roman fut pour moi un très bon moment de lecture.

    Et si c'était vrai
    Le premier jour
    La première nuit
    Le voleur d'ombres
    L'étrange voyage de Monsieur Daldry
    Sept jours pour une éternité 1ère partie BD
    Sept jours pour une éternité 2ème Partie BD
    Si c'était à refaire 
    Un sentiment plus fort que la peur
    L'horizon à l'envers
    Une autre idée du bonheur
    La dernière des Stanfield
    C'est arrivé la nuit

     


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 11 Février à 21:05

    Je m'en souviens vaguement. Oui, c'est un bon moment de lecture, mais sans plus. Pour moi, il a déjà fait mieux. 

    Bonne fin de semaine. 

      • Vendredi 12 Février à 20:06
        Bonsoir Philippe, je suis d'accord avec toi, il a fait mieux. Ce n'est pas de la grande littérature, mais il conserve ses thèmes préférés comme les relations familiales, l'amour, la moralité.....Bonne fin de semaine.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :